Un jardin de rocaille, pourquoi pas ?

27
Partager :

Harmonisant l’esthétique et le raffinement, la rocaille exprime les caprices les plus impressionnantes de la nature. Décorée de petites fleurs perdues entre de grands rochers, elle reprend l’image des paysages vallonnés de montagnes. Avez-vous déjà pensé à transformer votre espace en jardin en rocaille ? En vous lançant à un tel projet, vous aurez besoin de matériels, de la créativité et aussi de l’aide d’un professionnel pour les démarches à suivre.

Où aménager son jardin en rocaille ?

Tout d’abord, la rocaille n’est pas un tas de cailloux fleuris, mais un subtil mélange entre le minéral et végétal. Pour qu’il soit plus naturel et évoque la vie en montagne, vous aurez besoin d’un espace en pente, un site plat n’aura aucun sens. Pour monter votre pente, disposez les plus grosses pierres puis les plus petites. A partir de ce fond, vous disposerez les petits arbustes mais également les petites fleurs de montagne. Par mesure de sécurité et d’entretien, votre rocaille ne peut en aucun cas dépasser les 60 m².

Quelles étapes à suivre pour mettre en place sa rocaille ?

Avant de passer à l’aménagement jardin en rocaille, il vous est nécessaire de préparer le sol sous un minimum de 15 jours avant la plantation. Disposez par la suite des mini rochers de tailles différentes,  pour que ce soit plus montagneux. Pensez à caler les grosses pierres avec du béton,  pour éviter qu’elles s’écroulent. Enfin, disposez de manière méthodique les fleurs et les arbustes. Vous pouvez varier le ton des couleurs sur 5 m².

Par exemple, vous pourrez mettre un érable du Japon, des Daphnés ou des Genévrier pour mettre à leur feuille de ramper sur les mini rochers. Quelques idées de plantes pour votre rocaille : l’aster des Alpes, le phlox, la joubarbe, l’œillet et bien d’autres. Adressez-vous à un professionnel pour plus détails sur l’entretien d’un jardin en rocaille et l’aménagement.

Partager :