Comment savoir si une vanne EGR est HS ?

9
Partager :
Comment savoir si une vanne EGR est HS

La vanne EGR est une pièce fondamentale dans le système de contrôle des émissions secondaires. En effet, elle joue un rôle non négligeable dans le bon fonctionnement d’une voiture. Par conséquent, il est primordial de d’assurer son entretien afin d’avoir un bon rendement. Comment faire pour savoir qu’elle est défectueuse ? La réponse dans cet article.

Le clignotement du moteur

L’un des signes les plus annonciateurs d’une défaillance de la vanne EGR est le clignotement du voyant rouge. En cas de problème au niveau du système de moteur, l’ECU le détecte et vous envoie ainsi un avertissement en allumant le moteur de contrôle. Si vous êtes confronté à cette situation, nous vous conseillons de faire vérifier la vanne EGR le plutôt possible.

A lire aussi : Quelle est la voiture la moins chère sur le marché français ?

Des problèmes lors du démarrage

Un moteur qui s’arrête au moment du démarrage peut signifier que la vanne EGR est défectueuse. En effet, une vanne bloquée en position ouverte peut justifier la difficulté de démarrage. Dans d’autres circonstances, vous devrez fermer la soupape EGR au démarrage du moteur. Vous devrez la laisser ainsi jusqu’à ce que le véhicule commence à se déplacer et que le moteur se réchauffe.

Si la soupape ne fonctionne pas normalement et que le gaz d’échappement passe dans les chambres de combustions, cela peut causer la coupure du moteur surtout si le moteur est froid. Si au moment du démarrage une forte odeur se dégage ou que le moteur s’arrête en permanence, votre vanne EGR pourrait bien être bloquée ou défectueuse.

A lire aussi : Pourquoi réserver un parking privé près de l’aéroport de Bâle-Mulhouse ?

Les ratés du moteur

vanne EGR

Un autre symptôme que la soupape EGR à mal tourné, ce sont les ratés du moteur. Une soupape défectueuse peut entrainer des ratés aléatoires du moteur. C’est le cas lorsque la vanne ne répond pas à l’ECU au moment opportun et s’ouvre plus longtemps que prévu ou encore au mauvais moment. Cela peut provoquer une fuite dans le collecteur d’admission pouvant conduire à un raté d’allumage du moteur.

Un ralenti inhabituel du moteur

L’une des indications les plus courantes d’une défaillance au niveau de la soupape EGR est un ralenti irrégulier du moteur. Cela se produit généralement lorsque celui-ci est froid. Les vannes échouent le plus souvent en position ouverte, ce qui donne la possibilité aux gaz d’échappement de circuler à nouveau dans le moteur.

Une baisse des performances du moteur

L’un des effets d’une mauvaise vanne EGR c’est lorsque les performances de votre moteur diminuent, notamment quand vous roulez à une certaine vitesse. Si la soupape ne répond pas à l’ECU, cela peut impacter sur la puissance de sortie de votre moteur. L’ouverture et la fermeture de la vanne EGR dépendent aux conditions en temps réel du moteur. En cas d’ouverture, cela peut avoir des conséquences néfastes sur le rapport d’air ayant pour effet de réduire la puissance de sortie de votre moteur. Elle peut également affecter les performances du turbo et causer une défaillance prématurée du turbo si le problème n’est pas réglé.

La vanne EGR consiste un facteur clé a la bonne marche d’un véhicule, Par ailleurs, il est important de connaitre les signes qui mettent en exergue sa défaillance. Ainsi, les informations prescrites ci-dessus vous permettront de vous prémunir d’un potentiel incident.

Partager :