Préserver le statut de Paris en tant que leader mondial du tourisme, un défi majeur

48
Partager :

Si Madame Hidalgo et son équipe effectuent des efforts de communication pour booster le secteur touristique à Paris, leurs actions sont en totale contradiction avec la réalité économique vécue dans la capitale. Les observateurs perçoivent même les actes du Maire comme étant des manœuvres politiciennes.

A lire également : Les astuces pour voyager pas cher au Costa Rica

Des décisions incompatibles avec la relance du tourisme

Les décisions prises par l’autorité municipale récemment reflètent son désintéressement pour la croissance économique de la capitale. En multipliant par trois les tarifs des stationnements pour les autocars, en interdisant l’accès aux voies sur berge, et en prévoyant d’empêcher les cars roulant au diesel de circuler dans la ville à partir de 2020, c’est le secteur touristique de cette ville qui est la première victime de la politique qui y est mise en œuvre.

Selon TourCom, les touristes commencent à bouder Paris. Soit ils l’écartent totalement de leurs programmes, soit raccourcissent le séjour qu’ils passent dans la capitale. L’attentat de 2015 y est pour quelque chose, mais ce n’est pas la seule raison. Paris ne dispose pas des infrastructures modernes nécessaires pour répondre efficacement aux besoins des voyageurs.

A voir aussi : Partez découvrir le Canada !

Sur le plan économique, le remplacement des autocars actuels par des véhicules hybrides serait trop onéreux pour les propriétaires. Les politiques fiscales n’aident pas les commerçants. Ils voient le montant de leurs impôts augmenter chaque année. Avec les différents droits qu’ils doivent payer, la municipalité vient d’élargir les bases taxables dont le montant est qualifié d’exorbitant. Malgré la stabilisation du taux fiscal, les contribuables restent dans le désarroi.

Un dialogue inclusif pour trouver les solutions adéquates

La politique menée par Madame Hidalgo dans la gestion de la ville de Paris est très dangereuse. Loin d’offrir une garantie que la capitale retrouvera son statut d’antan, elle l’expose à des situations économiques très graves.

Afin de redresser rapidement la situation, les opérateurs économiques dans le secteur du tourisme comme TourCom ainsi que ceux dans le domaine des loisirs doivent se coaliser et discuter avec la municipalité, d’une seule et même voix. Cela reste pourtant problématique, car la Maire et son équipe refusent tout dialogue.

Partager :