Une pollution radioactive détectée en France depuis janvier

82
Partager :

Depuis plusieurs années, des mesures de protection sont prises pour lutter contre les effets dangereux des rayonnements ionisants. Des organismes de certification comme Qualinor ont activement participé à cette lutte en permettant à plusieurs entreprises de s’adapter aux mesures de la radioprotection. Toutefois, il est constaté qu’il existe quelques traces d’iode radioactif détectées en Europe, particulièrement en France. Cette information a été révélée par l’IRSN (l’Institut de radioprotection et de Sûreté Nucléaire) à travers un communiqué rendu public au mois de février 2017. Même si les proportions ne sont pas aussi nombreuses, la situation inquiète certains défenseurs qui luttent pour la protection environnementale.

A découvrir également : Pourquoi les sites de rencontres sont la cible des pirates ?

Le phénomène provient-il des rejets industriels ?

D’aucuns pensaient que ce phénomène provenait des effets industriels, mais les résultats des recherches ont apporté d’autres pistes. Compte tenu des mesures qui ont été prises depuis plusieurs années et la forte participation des organismes comme https://www.qualianor.com/FR/, cet évènement est lié à d’autres facteurs. Selon l’IRSN, ce genre d’évènement n’est jamais arrivé depuis 2011. En plus, cet épisode n’avait aucun rapport avec les activités industrielles, car les effets radioactifs provenaient du Japon après l’accident de Fukushima. D’ailleurs, les retombées de cette pollution sont largement supérieures à celles qui ont été constatées depuis début janvier.

En attendant que d’autres données viennent conforter cette hypothèse, beaucoup n’excluent pas quand même la supposition d’un rejet industriel. En effet, il parait que cet évènement n’est pas le résultat d’un rejet instantané, mais plutôt d’un effet continu provenant d’autres pays européens. Les traces d’iode sont détectées dans plusieurs zones du continent, et ce, avec les mêmes phénomènes.

A lire aussi : Choisissez le meilleur spécialiste pour votre défense pénale !

La piste d’un essai nucléaire militaire russe

Cette hypothèse est aussi au centre des débats depuis quelque temps. D’aucuns pensent que la Russie aurait tenté un essai nucléaire pour déclencher une nouvelle guerre froide. C’est pourquoi les États-Unis ont, depuis mi-février 2017, envoyé des troupes militaires au niveau de la Grande-Bretagne pour y faire des recherches. Un avion militaire se charge de renifler cette zone afin de détecter s’il y a des émissions radioactives ressemblant à une tentative d’un missile nucléaire. Jusqu’à présent, aucun renseignement officiel n’est annoncé concernant cette mission de l’armée américaine.
On parle aussi d’une fuite radioactive au niveau d’une centrale qui se trouve en Norvège. Cet accident s’est produit en octobre 2016 suite à une défaillance d’un réacteur nucléaire dans un institut de technologie de l’énergie. De toute façon, sachez que le niveau de contamination de cette pollution radioactive détectée en France n’est pas aussi dangereux que certaines personnes le pensent. Les niveaux en iode n’auront aucune conséquence néfaste sur votre état de santé selon le communiquée de l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire.

Partager :