Comment bien conduire un karting ?

131
Partager :
bien conduire karting

De plus en plus affectionné par les petits et les grands, le karting est devenu une activité de détente et d’amusement très plébiscité par les familles et les groupes d’amis, mais aussi par les comités d’entreprise en quête de loisirs pour les salariés. Bien évidemment, quand on débute, ce ne sera pas toujours évident, mais avec ces quelques conseils, il sera plus facile d’affronter la piste.

Les règles de conduite à retenir

Le karting compte actuellement parmi les loisirs de choix à retenir pour tous ceux qui souhaitent profiter d’une journée de détente et d’amusement, que ce soit en famille, entre amis ou avec des collègues. Pour réussir à affronter la piste sans se blesser ni blesser les autres participants, il faut connaitre quelques règles de conduite de base. Il convient de noter que les techniques de conduite au kart sont presque les mêmes qu’avec une voiture classique sauf qu’ici, il y a quelques règles de sécurité que l’on retrouve dans les codes de conduite ordinaire. Par exemple, en cas d’immobilisation sur la piste, le coureur doit rester dans le kart et lever les mains en l’air afin de signifier aux autres coureurs qu’il est en mauvaise posture. Bien évidemment, il revient au commissaire de piste de relever la faute et de signaler aux techniciens de faire sortir le kart de la piste. Il convient de noter qu’il ne faudra pas s’arrêter hors des trajectoires au risque de blesser les autres participants.

A voir aussi : Etude: Les Français dépensent en moyenne 577 euros à Noël !

Ce qu’il faut et ne faut pas faire sur la piste

Pour ceux qui se demandent où il est possible de faire du karting en famille, il suffira de se diriger sur http://karting-indoor-provence.com/ et de réserver. Pour en revernir aux règles de conduite, il faudra essayer de conduire sans percuter les autres participants et s’arrêter de suite quand le commissaire le signale. Lors de l’entrée sur la piste, il faudra accélérer sur la gauche de manière à ne pas gêner les autres participants. Afin de ne pas zigzaguer sur la piste, il est également impératif de ne pas donner de coups de volant et de ne pas se retourner pendant la conduite. De même, tous les participants ne doivent pas dépasser les vibreurs rouge et blancs qui délimitent le circuit. À noter que les accrochages et les fautes volontaires seront sanctionnés et cela se traduira par un arrêt immédiat du participant en cause. Enfin, les commissaires de piste seront en droit de sanctionner tout comportement qu’ils jugeront dangereux.

Partager :