Les systèmes antivol gagnent en intelligence

120
Partager :

antivol

Les systèmes antivol textile se sont désormais beaucoup répandus dans les magasins du monde. Cependant, même s’ils ne changent pas, ils sont devenus beaucoup plus intelligents et permettent aux fabricants de déployer de nouveaux services afin de mieux lutter contre la démarque inconnue. En effet, celle-ci représente aujourd’hui plus de 4 milliards d’euros soit 1.9% des ventes. Des progrès ont donc été réalisés, notamment dans le secteur du textile où les cas de vol sont plus manifestes.

A lire en complément : Profitez de votre Iphone dans votre voiture grâce à Apple CarPlay

Pallier les caisses LS

Avec l’arrivée des caisses libres, la hausse des démarques inconnue s’est fait plus sentir. Les voleurs profitent en effet du fait qu’il y ait moins de personnel à la caisse pour duper le système antivol, notamment avec le changement de code-barre. De plus, la désactivation d’un système antivol est bien plus complexe que dans les caisses traditionnelles. Du coup, beaucoup d’enseignes ont misé dans les caisses de self-checkout efficaces. Cependant, certaines enseignes désactivent les systèmes antivol textile afin d’éviter que cela ne sonne en permanence. Pour les voleurs, ils savent que les gens ne se déplacent que pour aller vérifier la cause.

La désactivation doit alors se faire au niveau de la balance ou du tapis. Cependant, il est hors de question de supprimer ces caisses libres, car les consommateurs ont déjà appris à les utiliser et s’y sont habitués. L’alternative sera alors de former encore plus les utilisateurs du système afin de savoir déceler les tentatives de contournement du système. Une augmentation du personnel est aussi fortement recommandée. Selon le président du système U, cette formation va s’enrichir au fur et à mesure des obstacles rencontrés.

A lire aussi : AvenAO cède ses activités intégration de logiciels CAO à Prodways

L’objectif, accroître l’interconnexion

Il est évident que les voleurs mettent en place tous les jours de nouvelles méthodes de fraude. Les systèmes antivol textile se perfectionnent en conséquence. La dernière évolution en date, c’est qu’ils deviennent connectés. Ce qui fait qu’on a déjà quitté le monde de l’analogique pour entrer directement dans celui de la détection de l’échange d’informations. Du coup, il devient possible de gérer avec plus de finesse les différents systèmes et surtout mettre en place des alertes ou encore procéder à de la maintenance à distance. Autre avantage des nouveaux systèmes, c’est que le gardien peut être prévenu d’une antenne sonne et il peut surtout savoir laquelle rien qu’en vérifiant son smartphone. D’après plusieurs experts, la RFID représente l’avenir en matière de détection de vols dans les commerces.

Partager :