Sophie Hebrard : que fait-elle ?

192
Partager :

Sophie Hebrard est actuellement journaliste reporter pour la chaîne BFMTV à Paris depuis maintenant 10 ans. La jeune femme de 41 ans est très discrète, néanmoins, son CV en ligne est public et visible sur son profil Linkedin. Voici donc les informations qu’on a pu collecter à son sujet.

À propos de Sophie Hebrard

Sophie Hebrard, de son nom complet Sophie Hebrard Ficaja est né en 1981, le 26 février plus précisément. Elle va donc avoir 41 ans en 2022. Elle s’est lancée dans le journalisme en 2010. À cause de sa nature discrète, on ne sait pas si elle a un compagnon ni même si elle a des enfants. En effet, son profil Instagram ne contient que des photos sur le plateau de la Première Édition. Au moment de la rédaction, Sophie travaille pour la BFMTV. Elle est de nationalité française et habite à Paris.

A lire en complément : Un avocat pour vous accompagner dans toutes les procédures

En plus d’être une journaliste célèbre, Sophie Hebrard est mandataire pour plusieurs entreprises, notamment la société Sophie’s Home, créée en 2010.

À propos de son parcours professionnel Sophie Hebrard

Sophie Hebrard s’est lancée dans le journalisme auprès de TAC presse en 2010. Son rôle de journaliste enquêtrice consistait à s’occuper de trois émissions : Zone Interdit, Envoyé spécial et Spéciale Investigation. Sa fonction auprès de la chaîne se terminait en 2011.

A lire également : Fleurs de bach rescue aident à combattre le harcèlement scolaire

Ensuite, Sophie a continué comme journaliste-reporter et présentatrice pour Africa 24 de 2011 en 2012. Elle s’occupait essentiellement de la Présentation, du Duplex, du Tournage, de la rédaction, du montage et du mixage.

Elle a poursuivi sa carrière de journaliste rédactrice auprès de M6 la même année. Ses attributions concernaient tournage, la rédaction, le montage et le mixage.

Enfin, la jeune femme travaille chez BFM TV Paris depuis 2012, où elle occupe une place de journaliste reporter. Elle présente également des émissions telles que le journal du soir

ses études

D’après son profile LinkedIn, Sophie Hébrard a étudié le Cinéma Audiovisuel à l’université de La Sorbonne de 2006 en 2008, en vue de l’obtention d’une licence. Elle a poursuivi ses études à l’International School Of London, où elle a obtenu un Certificat of Advanced English. Enfin, elle a obtenu un Master en journalisme auprès de l’ESJ Paris.

Les compétences

Les compétences spécifiques mentionnées dans le CV de Sophie Hebrard concernent la rédaction, notamment le commentaire sur image, Duplex et Plateau. Elle y fait également mention de la préparation de sujet, dont enquête : rédaction et la descente sur terrain, l’organisation de tournage ainsi que la lecture et le tri des dépêches. Enfin, elle affirme savoir effectuer les montages en utilisant Avid, Dalet et Final Cut Pro.

Que fait un journaliste comme Sophie Hebrard ?

Les journalistes comme Sophie Hebrard informent le public sur les événements et les problèmes et sur la manière dont ils affectent leur vie. Elle passe une grande partie de son temps à interviewer des experts, à consulter les archives publiques et d’autres sources d’information, et parfois à se rendre sur les lieux d’un crime ou d’un autre événement digne d’intérêt. Après avoir effectué des recherches approfondies sur le sujet, elle utilise ce qu’elle a découvert pour rédiger un article ou créer une pièce pour la radio, la télévision ou l’Internet.

Fonctions de reportage

Avant de pouvoir écrire sur un sujet, le journaliste doit d’abord recueillir des informations. Sophie Hébrard réalise généralement plusieurs entretiens avec des personnes impliquées dans le sujet ou ayant des connaissances sur celui-ci. Elle peut également se rendre sur les lieux d’un événement, tel qu’un crime ou un accident, pour interroger les témoins ou les agents de la force publique et documenter ce qu’il voit.

En outre, elle consulte souvent les archives publiques ou d’autres bases de données pour trouver des informations et des statistiques qui étayent son récit. La recherche d’une histoire s’apparente souvent à la conduite d’une enquête, et les journalistes doivent parfois poser des questions difficiles. Ils peuvent être amenés à consacrer beaucoup de temps à la recherche d’informations et de personnes pertinentes pour l’histoire.

Travailler avec les gens

Même si un article de presse porte la signature d’un seul journaliste, le processus exige une collaboration importante. La qualité de l’article d’un journaliste dépend souvent de son aptitude à communiquer et à travailler avec les autres. Par exemple, les journalistes reçoivent des instructions de leurs rédacteurs en chef concernant l’angle à adopter pour écrire un article, la longueur de l’article et les personnes à interviewer.

Ils doivent également posséder de solides compétences en matière de relations humaines et de communication afin de pouvoir persuader leurs sources de leur parler. Les journalistes abordent souvent des personnes qu’ils ne connaissent pas, qu’il s’agisse d’un reportage sur place ou d’un appel pour demander une interview. S’ils sont mal à l’aise en présence d’inconnus, ils mettront également les autres mal à l’aise, ce qui réduira les chances que les gens veuillent être interviewés.

Partager :