3 expressions insolites sur le sommeil

232
Partager :
3 expressions insolites sur le sommeil

“Un nom à coucher dehors”, “dormir du sommeil du juste” ou encore “tomber dans les bras de Morphée”: nous utilisons ces expressions de manière quotidienne. Mais vous êtes-vous seulement déjà demandé d’où elles tenaient leurs origines? Tentons d’en percer les mystères…

3 expressions insolites sur le sommeil

A lire en complément : Options d'éclairage pour la cuisine

Un nom à coucher dehors

L’origine de cette expression est tout à fait étonnante ! Pour la comprendre, il nous faut faire un saut dans le passé afin de revenir à l’époque du Moyen-Âge. À cette époque, patronyme et rang social allaient de paire. Lorsqu’un individu se présentait devant la porte d’une auberge en vue d’y passer la nuit, son nom avait alors valeur de ticket d’entrée. Si ce dernier était apparenté à une haute fonction sociale, il était en effet assuré de bénéficier d’une nuitée. Les aubergistes se servaient donc des patronymes pour classifier leur clientèle. Ce n’était qu’une fois les lits attribués aux personnes importantes que les autres, s’il restait de la place, était autorisé à pénétrer les lieux. Lorsque la capacité du gîte était atteinte, il ne leur restait plus qu’à passer la nuit dehors, d’où l’expression “un nom à coucher dehors”.

Aujourd’hui, l’expression n’a évidemment plus le même sens. Est dit d’un nom qu’il est à coucher dehors s’il est difficilement prononçable ou s’il est anormalement long.

A lire en complément : Comment se déroule une cérémonie funéraire laïque ?

Dormir du sommeil du juste

L’expression “dormir du sommeil du juste” est directement liée au célèbre roman de Victor Hugo, Les Misérables. À un moment donné de l’histoire, Jean Valjean dérobe l’argenterie de l’évêque Bienvenu Myriel, alors profondément endormi. Or, Jean Valjean se plait à surnommer Bienvenu Myriel “Myriel le juste”. Depuis, dormir du sommeil du juste signifie dormir profondément et paisiblement. Amusant, non? 😉

Tomber dans les bras de Morphée

Plongeons-nous désormais dans la mythologie grecque. Hypnos, le dieu du sommeil, et Nyx, la déesse de la nuit, ont engendré un fils, Morphée, le dieu des rêves. L’expression “tomber dans les bras de Morphée” signifie donc s’endormir et plus précisément prendre la direction du pays des rêves. Les bras renvoyant à un sentiment de sécurité, l’expression était née. Tomber n’est donc pas ici à prendre au sens propre. Lorsque l’on tombe dans les bras de Morphée, on ne tombe donc pas littéralement de sommeil sur notre matelas.

La thématique du sommeil semble prolifique en termes d’expressions. Si ces trois-là sont particulièrement connues, il en existe toutefois de nombreuses autres. Citons, par exemple, “dormir sur ses deux oreilles”, “qui dort dîne”, “dormir comme une souche”, “tomber de sommeil”, “l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt” ou encore “la nuit porte conseil”.

Partager :