Nouvel An chinois : Marseille a vibré au rythme des festivités

243
Partager :

À Marseille, il existe une forte communauté chinoise qui se distingue par sa discrétion. C’est une communauté composée principalement de commerçants dont la plupart sont arrivés avec l’installation du MIF 68. Avec le Nouvel An, c’est toute une communauté qui retrouve le sourire et surtout les couleurs de leurs pays. D’ailleurs, plusieurs institutions françaises dont la ligue 1 a récemment fêté le Nouvel An chinois en autorisant les noms de chinois sur les maillots du PSG et Marseille.

Lire également : Présentation du métier d’avocat

Un Nouvel An fêté en grande pompe

La communauté chinoise est très discrète. C’est sans doute l’adjectif qui lui correspond le mieux. Que ce soit en France ou dans d’autres pays, c’est une communauté qui se s’intègre facilement dans la vie économique de leur pays d’accueil. Dans la ville phocéenne, on compte plus de 2000 Chinois dont la plupart sont des commerçants. Le reste est souvent constitué d’étudiants à l’Université d’Aix-en-Provence. Dès lors, lorsqu’on entend parler de chinois à Marseille, c’est souvent sous le prisme économique.

Avec le MIF 68 du promoteur Xavier Giocanti, la communauté dispose aujourd’hui d’un véritable lever pour leurs activités commerciales. Avec le 30e anniversaire du jumelage entre Marseille et Shanghai, les maires des deux villes ont signé des accords de coopération afin de renforcer leurs liens économiques, culturels et universitaires. Durant l’année 2017, plus de 22 délégations chinoises ont été reçues à Marseille avec comme principal projet le fait de créer une véritable China Town derrière le cours de Belsunce.

Lire également : Gel énergétique pour les sportifs

La Chine sous les protecteurs

Pour la semaine marquant le Nouvel An chinois, l’empire du Milieu était sous les feux de projecteurs. En effet, cette année est placée sous le signe du chien de terre qui symbolise l’amour, la fidélité ou encore le dynamisme. Considéré comme le fête la plus importante de Chine, le Nouvel An chinois est fêté un peu partout dans le monde. Durant cette semaine, les gens ne travaillent pas et se reposent le plus possible. Les traditionnels raviolis sont préparés en famille puis on rejoint les amis pour descendre dans la rue. De petites enveloppes rouges avec de l’argent sont ensuite offertes aux enfants.

Un rendez-vous qui attire des milliers de spectateurs

Que ce soit à Paris ou à Marseille, le Nouvel An chinois attire plusieurs milliers de personnes. Dans la ville phocéenne, plusieurs initiatives ont été organisées par les associations, mais rien de comparable à ce qui se passe en Chine. Les autorités locales n’ont pas hésité à soutenir toutes ses manifestations.

Partager :