Comment repenser le métier d’une agence de communication ?

257
Partager :

Aujourd’hui, on est loin du temps où les agences de communication s’imposaient comme seules détentrices d’un savoir-faire approfondi. La montée en puissance des médias sociaux a poussé ceux qui n’étaient que des clients à devenir des spécialistes. On se retrouve ainsi avec une entreprise, cliente d’une agence de communication, forte d’un ou de plusieurs services capables de rivaliser avec l’expertise d’une agence. Le rôle de cette dernière est donc nécessairement transformé. Focus sur un perpétuel phénomène d’adaptation.

A voir aussi : Exceldent, spécialistes de l’implant dentaire à Marseille

La communication devient le fruit d’un partenariat

Si l’on prend l’exemple d’une agence de communication comme Blueokapi, la première chose qui saute aux yeux c’est la volonté d’accompagner toute la mécanique d’une entreprise dans sa marche, d’ajouter un poids supplémentaire à sa force de pensée et de production. En utilisant ses profondes connaissances en termes de stratégie d’entreprise, d’exploitation des supports, et en optimisant sa créativité, l’agence met à disposition de son client tous les atouts de la réussite.

Le client, de son côté, n’est plus cette structure passive, affaissée sur son manque de technique, observant sans y rien comprendre tandis qu’on brodait pour elle, d’un geste expert, une stratégie aussi obscure qu’efficace. Le client d’aujourd’hui est à même de remettre en question les moindres choix de l’agence. Ainsi, il ne suffit plus de proposer ou d’imposer des solutions.

A lire aussi : En quoi est-ce plus sûr de faire appel à un éditeur de solutions applicatives pour entreprises ?

Il faut désormais accepter la multitude d’idées, les comparer, les peser et les sélectionner scrupuleusement. C’est là que se situe l’évolution fondamentale dans la manière de penser le métier d’une agence de communication : l’expertise n’est plus à sens unique et donne lieu à une séquence de collaboration de co-création. Il s’agit bel et bien d’une approche nouvelle qui ouvre de nouveaux horizons, de nouvelles perspectives à l’entreprise cliente, mais aussi à l’agence !

La porosité des frontières entre les métiers appelle à d’autres conceptions

Comme il est possible de le voir ici, les métiers de la communication sont nombreux et variés. Mais de l’agence à son entreprise cliente, les fonctions remplies font parfois doublon. Elles sont pourtant conçues de manière légèrement différente. Le community manager de l’agence de communication n’aura pas été pensé comme celui de l’entreprise concernée. C’est pourquoi il convient de dire que les métiers, de plus en plus, non seulement vis-à-vis de leur homonyme mais aussi vis-à-vis des autres rôles induits par la pratique de la communication, ont de moins en moins d’importance.

Ce vers quoi nous pourrions être en train de nous diriger, ce n’est ni plus ni moins qu’une multiplicité des fonctions au sein d’une même profession. Car l’agence de communication doit pouvoir réunir toutes ses forces (et par forces il faut entendre, la totalité de son effectif humain) dès le commencement de sa mission. Ainsi, chacune et chacun n’est plus en attente du moment où l’expertise dans laquelle l’intitulé de son métier l’enferme sera réquisitionnée. Au contraire, chacune et chacun se voit désormais impliqué dans toutes les étapes du développement.

Il faut rajouter à cela le fait que l’entreprise cliente, qui possède également ses effectifs propres, a déjà travaillé et travaille toujours sur la question. En arrivant, l’agence de communication doit donc être à même de peaufiner, de repenser, de reformuler ou d’associer un plan déjà établi sur base d’une réflexion commune.

Cette multiplication des têtes pensantes à la construction d’une stratégie pour l’entreprise est d’autant plus vitale que la concurrence évolue de la même façon. De plus, l’utilisation et la connaissance du monde du numérique par toutes les professions mais aussi par les individus se globalise et d’intensifie toujours plus. Il faut se demander comment tout un chacun vivra le digital dans 10 ans ? Et comment les entreprises auront-elles pris le cap ? Ce qui est certain, c’est que les agences spécialisées dans la communication n’ont pas fini de se renouveler.

 

Partager :