La lutte contre le fn : comment les lutteurs du monde entier s’unissent pour un combat commun

753
Partager :

Dans plusieurs parties du monde, plus précisément en France, des voix s’élèvent contre le FN (Front National). C’est un mouvement aux ambitions jugées xénophobes et sans avenir pour la France. Pour contrer l’arrivée des leaders FN au pouvoir, plusieurs stratégies sont utilisées.

L’arrêt des hystérisations sur les débats relatifs à la rhétorique identitaire

Le Front National est un parti d’extrême droite. Ce parti use de la xénophobie comme socle de ses communications. Plusieurs soutiens du FN le font juste pour que des mesures soient prises contre les musulmans, les non-blancs et les étrangers. Leurs motivations sont particulièrement basées sur la haine des noirs, des Arabes et des musulmans. Tout ce qu’ils veulent, c’est conserver une France blanche où vivent réellement des Français de souches.

A voir aussi : Comment redémarrer un nouveau chapitre de sa vie ?

Pour lutter contre le FN, il urge selon les lutteurs d’arrêter ces débats hystériques sur l’identitaire. La lutte ne s’inscrit pas dans une démarche de banalisation des préoccupations relatives à l’immigration, l’islam ou encore l’intégrisme. Il s’agit simplement de stopper l’hystérisme autour de ces débats. Évitez de communiquer sur des choses qui nourrissent la xénophobie !

La dédiabolisation du souverainisme

Selon les électeurs du FN, le traité du Lisbonne est un acte de « trahison » et une « forfaiture » qui ne s’explique aucunement. Plusieurs de ces électeurs estiment que l’adoption de ce traité est une banalisation de la souveraineté du peuple. C’est l’une des raisons qui justifient l’ascension rapide du FN ces dernières années selon les lutteurs. Plusieurs pistes sont envisageables pour renverser rapidement cette tendance, mais on optera plus pour la « dédiabolisation » du souverainisme. Autrement, la lutte contre le FN ne fera qu’accroître le nombre de personnes dans leurs rangs.

A lire également : Quelques techniques à prendre en compte pour bien s’occuper d’un jardin potager

La proposition d’alternatives au vote d’essai

Pour plusieurs électeurs FN, ce choix est juste une option, pas une décision vraiment réfléchie. Vous entendrez souvent : « On a essayé la droite, on a essayé la gauche, ils ont tous échoué, alors essayons le FN ». Les acteurs contre le FN jugent qu’il faut rapidement arrêter ce fléau avant qu’il ne soit trop tard. Il s’agit pour eux de proposer d’autres solutions. En réalité, les électeurs du FN semblent ne pas avoir vraiment foi en la politique de ce parti. Si ces derniers trouvent véritablement une alternative politique dans le camp républicain par exemple, leurs adhésions seraient très probables.

La lutte contre la complaisance de l’Église face au Front National

En 2002, l’Église militait ouvertement pour la lutte contre le FN. Mais, en 2017, elle est restée plutôt neutre. Ceci s’explique par un changement du rapport de force au sein de l’Église catholique en France. Avec le mouvement « Manif pour tous », un processus de conservation s’est enclenché dans le milieu catholique. Pour plusieurs raisons, ceci a conduit à une forte adhésion aux visions du FN. La solution, selon les acteurs de la lutte contre le FN, il serait bien d’arrêter l’église dans sa complaisance face au mouvement « Manif pour tous ». Si cela continue, le FN pourrait vraiment peser au sein de l’Église catholique.

La construction d’un débat public rationnel

Le Front National nourrit souvent des idées toutes faites et parfois même de simple préjugé. Faire des débats publics rationnels permettrait d’éclairer le peuple sur les questions importantes. Il serait temps d’expliquer clairement les termes qui prêtent à confusion et de faire des débats compréhensibles de tous. C’est ce prône les militants contre le FN.

Partager :