De la nourriture coincée dans la gorge quand vous pouvez encore respirer

11
Partager :

Manger est un processus assez naturel pour vous. Sachez que ce sont une cinquantaine de paires de muscles et un bon nombre de nerfs qui participent à l’ingestion. Ils travaillent activement pour transporter l’aliment de la bouche à l’estomac. Dans ce processus complexe, il n’est pas rare que quelque chose ne se passe pas comme prévu et c’est ce qui nous donne cette impression de nourriture coincée dans la gorge.

Quel type de nourriture peut se retrouver coincé dans la gorge ?

 

A lire également : Comment soigner un panaris au doigt naturellement ?

En effet, certaines nourritures, notamment celles qui sont durs et ronds et celles qui ont un diamètre plus ou moins similaire à celui de la trachée ont plus de chances de rester coincées dans la gorge. C’est le cas des fruits oléagineux comme la noisette, les amandes et les cacahuètes et des bonbons durs. Chez les personnes âgées ayant des problèmes de déglutition, la nourriture à texture trop filandreuse comme le poireau ou la rhubarbe peut aussi se coincer dans la gorge.

Un élément étranger coincé dans la gorge, que se passe-t-il ?

Lorsqu’un élément étranger se trouve coincé dans la gorge, vous pouvez avoir la respiration complètement bloquée. Là, c’est plus ou moins grave, car vous ne pouvez vraiment pas respirer, ni parler, ni tousser. Automatiquement, vous allez être agité pour passer à l’état cyanosé et vous pouvez vous évanouir. Il y a même un risque d’arrêt cardiaque si vous n’êtes pas pris en charge rapidement.

Lire également : Votre chirurgien esthétique à Marseille

Dans d’autres cas, l’élément étranger n’est pas si important et votre respiration ne sera pas bloquée. Vous pourrez quand même avoir quelques complications à respirer normalement, mais vous allez beaucoup tousser. Vous pouvez même vomir et être plus agité. Dans le pire des cas, le risque majeur s’arrête à une inflammation pulmonaire. Il faudra alors trouver une solution pour que ce corps parte de votre gorge.

Comment réagir si vous n’avez pas la respiration bloquée ?

Il y a plusieurs techniques qui peuvent vous aider à faire partir cet aliment de votre œsophage. Vous pouvez par exemple avoir recours :

  • Au coca-cola : si vous n’appréciez pas le coca-cola, vous pouvez prendre une autre boisson gazeuse ou de l’eau de Seltzer. Pour qu’il soit efficace, il faudra boire parfois tout un verre. Lorsque la boisson va arriver dans l’estomac, elle va par la suite libérer un gaz qui va remonter à l’œsophage pour débloquer la nourriture.
  • À l’eau : Si vous n’avez rien sous la main, prenez de l’eau tout simplement. Buvez quelques gorgées pour vous débarrasser de cet aliment qui s’est coincé dans votre gorge.
  • À un morceau de nourriture humide : Si vous pensez ne pas avoir mâché correctement l’aliment, il faudra prendre un morceau de nourriture humide pour le faire passer à l’estomac. Pour ce faire, prenez du pain et trempez-le dans de l’eau ou dans du lait. Avalez petit à petit le pain.
  • À un aliment naturellement mou : on parle ici d’un aliment comme la banane. Il faudra prendre une bonne bouchée pour aider cette nourriture qui s’est coincée dans votre gorge à poursuivre le processus d’ingestion.
  • Au beurre : parfois, un peu plus de lubrification peut aider cet aliment à quitter la gorge. Dans ce cas, prenez une cuillère à soupe de beurre. Ce n’est pas appétissant, mais il faudra y aller.

Ces astuces ne marcheront pas à coup sûr. Dans ce cas, il faudra tester une à une les astuces. Si elles ne viennent pas à bout du blocage, vous devez patienter. Le corps peut le faire lui-même.

S’inquiéter…

Vous pouvez vous dire qu’il s’agit d’une petite cacahuète et que ça va partir au bout de quelques jours. Oui, elle peut partir au bout de quelques jours, mais si après une semaine, vous l’avez toujours dans la gorge, il faudra s’inquiéter. Ce ne sera pas non seulement gênant, mais elle peut provoquer une inflammation pulmonaire et vous pouvez avoir une petite fièvre.

Il ne faut pas non plus attendre et tester une autre astuce si le sujet commence à avoir des difficultés à respirer ou à parler. Dans ce cas, il y a une urgence et si vous ne réagissez pas à temps, cette nourriture peut conduire à un arrêt cardiaque.

S’il y a vraiment urgence, vous pouvez directement appeler les secours. Il est également préférable d’avoir cette réaction si le sujet est une personne âgée ou un jeune enfant. Les urgentistes qui viennent sur place peuvent avoir leur propre technique pour expulser l’aliment, mais par la suite, une consultation est nécessaire.

Si la personne n’a pas la respiration complètement bloquée, vous pouvez la conduire chez le médecin le plus proche. Le médecin pourra alors lui prescrire un médicament si ce n’est pas grave. Il peut vous indiquer la démarche à suivre si le patient n’arrive plus à respirer correctement. Bien entendu, vous pouvez aussi attendre que le médecin vienne à vous s’il est proche.

 

Partager :