Conseils pratiques pour bien allaiter son bébé

158
Partager :

Dès le début de la grossesse, les seins de la maman se préparent pour l’allaitement de son bébé. Au terme de la grossesse, certaines hormones favorisent déjà l’allaitement, pour preuve, la sécrétion du premier lait, de couleur jaune orangé, nommé le colostrum. Ce dernier est très précieux pour le bébé, car il contient des minéraux, d’anticorps et surtout une très grande quantité de vitamines. Des éléments essentiels pour protéger votre bébé contre les éventuelles infections. Vu l’importance de ce premier lait, la maman doit profiter la première période d’éveil de son bébé, le premier allaitement doit se dérouler dans les deux premières heures.

La position idéale pour allaiter

Pour allaiter le bébé, la maman peut choisir parmi les quatre positions ci-après : couchée, football, madone ou semi-assise. Concernant la position couchée sur le côté, la maman et son bébé sont couchés sur le côté et face à face. Ce positon est idéal pour les tétées suite à un accouchement par césarienne ou pendant la nuit. Quant à  la position madone, la tête du bébé repose sur l’avant-bras de sa mère, du même côté que le sein proposé. Son corps set en position couchée sur le côté et son ventre contre le ventre de sa mère. Il y a aussi la position madone renversée, ce qui la différencie avec la précédence c’est que la nuque du bébé est soutenue par la main droite s’il tète le sein gauche, et vice-versa. La position varie à adopter varie selon la situation, mais il n’est pas nécessaire de la varier à condition que la position permette d’être à l’aise et que la maman ne ressent aucune douleur au moment de la prise du sein et pendant la tétée. Pour le premier allaitement qui succède la naissance, la maman doit être aidé par une infirmière, ou par la personne qui l’accompagne. Si le bébé est né prématuré ou pour cause d’hospitalisation, la maman pourra continuer à allaiter en utilisant un tire-lait Electrique ou manuel.

A découvrir également : Le thermostat réglable pour radiateur électrique régule votre consommation d'énergie

Que faire en cas de douleurs pendant la prise de sein et la tétée ?

Puisqu’il s’agit d’un moment très particulier, une bonne position pour allaiter semble indispensable. Des produits à l’appui seront aussi nécessaires, comme la Lanoline. Si vous ressentez de l’inconfort les premiers jours d’allaitement, c’est tout à fait normal, car les mamelons sont encore plus sensibles ou la succion n’est pas optimale. Les éventuelles douleurs vont disparaître vers la fin de la première semaine. À part la maman, il faut aussi s’assurer que le bébé soit à l’aise pour téter, ainsi, son corps doit être bien soutenu et collé sur celui de sa mère ; dans ce cas, il se sentira très en sécurité et pourra profiter amplement du lait maternel.

Partager :