Comment simplifier la gestion des IJSS et ATMP ?

130
Partager :
Comment simplifier la gestion des IJSS et ATMP

Tout employé a la possibilité de bénéficier d’un arrêt de travail en cas de maladie d’origine professionnelle ou non. De ce fait, en vue de bien gérer les indemnités journalières de la sécurité sociale de ses salariés, vous serez amené à effectuer certaines procédures spécifiques.

Il est important de suivre une procédure précise pour maitriser l’application des IJSS et des ATMP des employés. Voici quelques astuces pouvant vous permettre de simplifier les IJSS et ATMP.

A lire également : Comment améliorer la visibilité de son site internet sur Google?

Choisir le bon logiciel

Avec l’usage d’outils de gestion d’IJSS et d’ATMP simplicia.co, vous bénéficierez d’un gain de temps précieux lors de la procédure ATMP et IJSS. C’est une solution mise en place pour faciliter la récupération des ATMP de ses salariés.

L’objectif est de vous éviter de perdre du temps et de profiter de vos IJSS aisément grâce à une solution efficace. En plus de cela, les experts possédant plus d’expérience seront en mesure de vous guider.

A lire également : Assurance auto : comment trouver les meilleures offres sur le marché ?

Démarches pour la gestion des IJSS et ATMP

En premier lieu, en vue d’en tirer profit pour l’arrêt de travail lié à une maladie professionnelle, les employés sont dans l’obligation de soumettre un avis prescrit accordant l’arrêt de travail. Et, cet avis doit être mandaté par un médecin traitant. Par la suite, cet avis doit être envoyé au niveau de son lieu de travail via un courrier ou de manière personnelle.

simplifier la gestion des IJSS et ATMP

Et, cela doit être effectué dans un délai de deux jours suite à l’interruption du travail. Après la présentation de cet avis, il s’en suivra une suspension du contrat de travail des salariés. C’est uniquement sur ces conditions que ces derniers pourront procéder à l’organisation de l’absence de son employé en vue de lui remettre une attestation de salaire auprès des assureurs en cas de maladies des salariés. Et, c’est cette attestation qui conditionnera le versement des indemnités journalières de la sécurité sociale.

Le maintien des salaires en cas d’arrêt de travail

Bien que les employeurs soient en mesure de verser un IJSS à ses salariés, cela ne prend pas en charge la totalité des salaires auxquels l’employé doit avoir droit. C’est la raison pour laquelle la loi 1226-1 du code de travail a prévu le maintien des salaires sous certaines conditions.

Conditions du maintien de salaire

Les salariés peuvent profiter de la totalité de leur paiement dans des cas spécifiques. Premièrement, ils doivent avoir à leur actif un an de travail au sein de leur société.

Par la suite, il faut fournir une justification de leur absence qui n’est pas supérieure à 48 heures. Et pour finir, les employés doivent être inscrits dans une assurance-maladie assurant le versement des indemnités journalières de la sécurité sociale.

Durée du maintien de salaires

Se trouvant dans l’obligation de compléter les indemnités des salariés, les employeurs ne couvrent cette indemnisation que dans un délai bien déterminé. Effectivement, l’absence de tout employé ne doit pas être supérieur à huit jours, même si ce dernier souffre d’une maladie professionnelle.

Pour simplifier la gestion des IJSS et ATMP, nous vous recommandons de vous servir d’un outil dédié afin de gagner du temps.

Partager :