Comment gérer l’argent de ses enfants ?

21
Partager :

Les parents ou les représentants légaux d’un enfant se doivent toujours assurer la bienveillance sur la préservation des intérêts, en ce qui concerne la décision d’une gestion adaptée de l’argent de ce dernier. Pour cela, il existe quelques méthodes tout à fait adaptées pour bien gérer l’argent de ses enfants.

L’argent de poche : Le premier pas

Les parents prennent en charge tous les droits patrimoniaux de l’enfant tout au long de sa minorité. A ce stage, il n’est en mesure que de se limiter sur l’utilisation de son argent de poche. L’enfant pourra réaliser de simples achats. Le fait d’obtenir de l’argent de poche lui aidera à mieux se rendre compte de la valeur de l’argent, pour plus tard, apprendre à économiser.

Le livret d’épargne : Une formule pour anticiper

Depuis la naissance d’un enfant, les parents peuvent se permettre d’entreprendre l’ouverture d’un livret d’épargne à son nom. On peut pour cela parler de livret A, de compte d’épargne-logement, ou de compte sur livret.

Chaque parent, du moment qu’il est le titulaire légal de l’autorité parentale, peut faire un retrait sur ce compte, à condition d’utiliser l’argent à bon escient, comme en guise de financement d’un voyage, ou de ses études.

Un parent ne dois jamais abuser de l’argent de son enfant, pour des produits au titre de l’enfant, mais qui seront destinés pour les grands-parents.

Ce dernier pourra aussi se servir des fonds du plan d’épargne-logement de l’enfant pour le financement de la résidence familiale.

À compter de ses 12 ans, l’enfant peut privilégier du livret jeune et d’un carte de retrait.

Les enfants travailleurs : Un système particulier

Pour les enfants travailleurs, il existe aussi un système spécialement dédié à ce sujet. Dans ce contexte, on parle notamment des « enfants du spectacle », dont, des enfants qui font leurs apparitions dans les médias (publicité, mannequins, télé, films…). Les argents qu’ils reçoivent de ces métiers leurs appartiennent avant tout.

Le concept a fait qu’une partie de la rémunération sera dédiée aux parents, et que celle due à l’enfant sera versée sur un compte assuré par la Caisse des Dépôts et Consignations. Les parents peuvent ainsi bénéficier de 10% de la rémunération pour la couverture des frais.

Une fois que l’enfant sera devenu majeur, Les fonds seront placés sur un compte de dépôt classique.

Vers l’indépendance financière

Afin qu’un enfant puisse devenir soucieux quant à la gestion de son budget, il est important pour les parents de lui laisser gérer ses comptes et ses dépenses.

Cette méthode peut commencer par une somme qui lui sera attribuée par mois, qu’il pourra dépenser pour ses plaisirs et loisirs, ses besoins et ses programmes entre amis…

Les enfants ressentent aussi le besoin d’être parfois autonomes côté budget, tout simplement pour avoir la possibilité de se débrouiller seuls.

Partager :