Comment agir en cas d’obstruction alimentaire dans la gorge ?

672
Partager :

L’obstruction alimentaire dans la gorge est une situation courante et potentiellement dangereuse qui peut survenir lors de la consommation de nourriture ou de boissons. Il s’agit d’un enjeu de santé publique, car cela peut provoquer une détresse respiratoire et, dans les cas les plus graves, conduire à la suffocation. Dans ces circonstances, vous devez connaître les gestes appropriés pour réagir rapidement et efficacement. Cette problématique concerne tout le monde, des enfants aux personnes âgées, et il est crucial d’adopter les bonnes pratiques pour préserver la santé et la vie de chacun.

Obstruction alimentaire : reconnaître les signes dans la gorge

Reconnaître les signe d’une obstruction alimentaire dans la gorge est primordial pour agir rapidement et efficacement. Les symptômes courants comprennent une sensation de malaise ou de douleur, un étouffement lors de la consommation d’aliments ou de liquides, ainsi qu’une gêne respiratoire. Si vous avez l’impression que quelque chose est coincé dans votre gorge depuis 3 jours, cela peut être le signe d’un truc coincé dans la gorge depuis 3 jours.

A lire aussi : Comment éviter de ronfler durant son sommeil ?

Si tel est le cas, il existe plusieurs techniques que vous pouvez utiliser pour débloquer la voie respiratoire et réduire les risques d’asphyxie. L’abdomen sur le bras (Heimlich) demeure l’action de premier secours à adopter en cas d’étouffement avéré ; tandis que si cet acte n’a pas suffi à évacuer l’objet étranger, des gestessalutaires peuvent être effectués afin de tenter un autre procédé salvateur.

Si l’obstruction persiste malgré vos efforts ou ceux des personnes présentes sur les lieux du drame, songez immédiatement à appeler les services médicaux urgents pour prendre en charge cette situation qui pourrait très vite tourner au désastre.

A voir aussi : Comment choisir la meilleure culotte menstruelle ?

Afin de prévenir ces situations stressantes et potentiellement dangereuses à venir,s quelques astuces sont recommandées : mastiquer lentement ses aliments tout en restant attentif aux possibles effets indésirables causés par certains aliments trop secs et difficiles à avaler., notamment chez les sujets âgés ou ayant déjà subi une opération des voies digestives supérieures De même,d choisissez bien la quantité de nourriture ingérée, surtout en cas d’urgence ou de stress où une mastication insuffisante pourrait entraîner un risque accru d’étouffement.

premiers secours

Gestes de premiers secours pour débloquer la voie respiratoire

Il faut rappeler que certains groupes d’individus sont plus à risque d’étouffement, comme les enfants en bas âge ou les personnes âgées. Pour ces populations sensibles, il faut se montrer encore plus vigilant et privilégier des aliments faciles à mastiquer.

En cas d’obstruction avérée, la première chose à faire est de s’assurer que la personne ne peut pas respirer et qu’elle a besoin d’aide pour débloquer sa voie respiratoire. Si tel est le cas, appelez immédiatement les services médicaux urgents avant d’entreprendre toute action supplémentaire.

Dans un premier temps, essayez l’action du Heimlich : placez-vous derrière la personne, passez vos bras autour de sa taille en posant une main sur l’autre et appuyez rapidement vers vous avec une pression secouant le thorax jusqu’à ce qu’une toux puissante vienne éjecter l’aliment ou objet gênant dans la gorge.

Si cette technique n’est pas efficace et que l’obstruction persiste, vous pouvez passer aux gestes salvateurs suivants:
• Donnez cinq claques fermement entre les omoplates avec votre paume pour aider à déloger le blocage.
• Réalisez 5 compressions abdominales au milieu du ventre juste sous le sternum afin d’exercer une pression qui pourrait être suffisante pour chasser l’intrus bloqué.

Répétez ces manoeuvres autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que l’obstruction soit résolue ou que les secours arrivent sur place. Tout au long de ce processus, il faut rassurer la personne et lui expliquer clairement les actions entreprises afin qu’elle puisse garder son calme.

Une obstruction alimentaire dans la gorge peut être une situation stressante et potentiellement dangereuse. En connaissant les signaux d’alerte et les gestes salvateurs à adopter en cas d’étouffement avéré ou persistant, vous pouvez aider à sauver des vies et prévenir des accidents graves. N’hésitez pas aussi à sensibiliser votre entourage aux risques potentiels pour mieux préparer chacun face aux situations imprévues qui peuvent surgir lors de la consommation alimentaire.

Obstruction persistante : quand appeler les secours

Pensez à bien noter que certains aliments peuvent être particulièrement dangereux s’ils sont ingérés rapidement sans mastication suffisante. Les aliments tels que les hot-dogs, les bonbons gommeux ou collants ainsi que les noix entières doivent être consommés avec précaution pour éviter tout risque d’étouffement.

Pensez à bien souligner qu’il existe certaines mesures préventives simples pour réduire le risque d’obstruction alimentaire dans la gorge :
Couper en petits morceaux tous les aliments difficiles à mastiquer
Manger lentement et bien mastiquer chaque bouchée
• Éviter de parler lorsqu’on a la bouche pleine

Malgré toutes ces mesures prises pour éviter toute obstruction alimentaire dans la gorge, mais aussi lorsqu’elle survient, il reste primordial d’être conscient des gestes salvateurs. En cas d’urgence, pensez à bien garder son calme et de suivre les instructions fournies par les professionnels.

Bien qu’il soit difficile de prévoir une situation d’étouffement alimentaire dans la gorge, en connaissant les risques et en sachant comment agir face à cette urgence, on peut sauver des vies.

Prévenir les obstructions alimentaires dans la gorge

Il faut noter que certaines personnes sont plus à risque d’obstruction alimentaire dans la gorge. Cela peut inclure les personnes âgées, les enfants en bas âge et ceux qui ont des difficultés à avaler ou des troubles neurologiques.

Pour ces personnes, il existe des solutions adaptées pour prévenir toute obstruction alimentaire dans la gorge. Par exemple :
• Si vous êtes une personne âgée ou si vous avez un trouble neurologique, demandez conseil à votre médecin pour savoir quels types d’aliments sont sûrs pour vous.
• Si vous devez donner de la nourriture aux jeunes enfants ou aux bébés, assurez-vous de couper tous les aliments en petits morceaux et évitez les bonbons collants.

N’oubliez pas que beaucoup d’accidents peuvent être évités simplement en étant conscient lorsqu’on mange. Évitez de manger rapidement ou sans attention et prenez le temps nécessaire pour bien mastiquer vos aliments avant de les avaler.

Dans l’éventualité où une obstruction se produit néanmoins malgré toutes ces mesures préventives, rappelez-vous des informations importantes données précédemment : comment reconnaître une obstruction alimentaire dans la gorge ainsi que comment agir rapidement face à cette situation d’urgence pouvant sauver des vies.

Partager :