5 conseils pour de belles photos culinaires

122
Partager :
5 CONSEILS POUR DE BELLES PHOTOS CULINAIRES

Quel angle ? Quelle lumière ? Quelle disposition ? Ce guide du débutant devrait répondre à toutes vos questions !

#FoodPorn

5 CONSEILS POUR DE BELLES PHOTOS CULINAIRESA l’ère d’Instagram, les photos culinaires sont légion. On ne compte plus la multitude de comptes entièrement dédiés à cette nouvelle passion tant ils éclosent un peu plus chaque jour. Bon nombre d’entre nous se sont d’ailleurs déjà laissé tenter par une petite photo post-recette du dimanche. Et là, c’est la désillusion… Face au résultat, on se rend vite compte qu’il ne suffit pas d’un simple clic au-dessus de la tarte aux fraises réalisée selon la recette de mamy pour faire saliver nos abonnés. Plus aucun doute : la photographie culinaire, c’est un art à part entière ! Ces quelques conseils devraient vous aider à améliorer vos clichés…

A lire en complément : La table up & down, le meilleur choix pour un studio

Tout est souvent question de lumière

Rien ne vaut la lumière naturelle. A moins de rechercher un effet particulier ou d’avoir des connaissances poussées en ce qui concerne la balance des blancs, on oublie les flashs qui ont tendance à donner une impression artificielle. On privilégie donc la lumière na-tu-relle.

Sachez également que le meilleur moment de la journée pour faire une jolie photo est la fin de matinée. En effet, à cette période, la lumière est douce et vous n’aurez pas à vous préoccuper des ombres et des contrastes.

A voir aussi : Osez le grand bleu : une piscine dans votre jardin !

6€ la petite cuillère ?!

Pour mettre en valeur vos réalisations, la vaisselle et le support sont des facteurs importants. Il n’est cependant pas nécessaire d’investir des fortunes, la débrouillardise peut suffire : une jolie nappe peut facilement égayer la plus banale des tables. Dans la même idée, n’achetez pas une ménagère complète pour intégrer une cuillère sur votre photographie. Songez également à de la vaisselle dans les tons neutres. Si votre plat est coloré, il captera de cette manière toute l’attention.

Quelle histoire derrière ce steak frites ?

Si votre photographie doit donner l’envie à ceux qui la regardent de traverser l’image et de dévorer l’entièreté jusqu’à la dernière miette, vous devez également réussir à susciter de l’émotion. Pour ce faire, rien de tel que de rajouter une histoire derrière votre plat, de le scénariser un tant soit peu. Si vous cuisinez par exemple un fondant au chocolat, disposez en arrière-plan le fouet dégoulinant de chocolat qui vous a servi à la confection. Disposer un verre de lait ou apporter une petite touche de couleur par le biais de framboises dans un coin de l’image peut également apporter un plus. Et puisque c’est un dessert un peu régressif, essayez de jouer là-dessus en nous rappelant nos souvenirs d’enfance. Votre public sera conquis !

Un peu de folie !

S’il paraît au premier abord comme allant de soi de proposer une recette nette et sans bavure, où rien ne dépasse, mieux vaut parfois intégrer une pincée de chaos afin de rendre vos photos plus vivantes et, de cette manière, éviter l’ennui. Mordez dans une part de votre gâteau, l’effet sera tout à fait différent.

Afin d’éviter à votre plat de manquer de relief, ajoutez de l’épaisseur. Vous avez réalisé des cookies? Au lieu de simplement les disposer dans une assiette, empilez-les ! Certains petits détails permettent de faire toute la différence.

Dernière petite astuce : utilisez un brumisateur. Cela peut paraître étonnant à première vue mais ce simple outil permet de donner un aspect brillant et frais à certains aliments tels que les légumes et les fruits.

A vos appareils… et vos fourchettes !

Partager :