Vitamine D3 : votre allié à vie pour une bonne santé

99
Partager :

Vitamine D3 : à consommer pour éviter les carences en absence du soleil

L’été est la saison idéale pour refaire le plein de vitamine D3 mais pour ceux qui ne peuvent pas s’exposer au soleil, il est absolument nécessaire de la consommer autrement : certains aliments, gélules, capsules, gouttes, comprimés, huile, etc.

Les bénéfices de la vitamine D3

La vitamine D3 participe activement à l’amélioration de la santé du système musculaire squelettique des os. En effet, c’est en favorisant l’absorption du calcium par l’organisme humain qu’elle permet d’entretenir des os solides. Elle travaille de pair avec d’autres vitamines, des minéraux et des hormones dans le but de favoriser aussi la minéralisation osseuse. La vitamine D3 joue également le rôle biologique de maintien des niveaux de calcium et de phosphore dans le sang.

A voir aussi : Capital Diamond : Investissez dans les diamants en toute sécurité

Des déficiences importantes de vitamine D3 sont responsables de l’ostéopénie ou baisse de la densité des os qui est un état physiologique précurseur de l’ostéoporose ou fragilité excessive du squelette.

Les différentes sources de vitamine D3

La vitamine D est connue comme sous le sobriquet de vitamine du soleil car ce dernier est sa principale source. Certaines études laissent penser que le corps humain utilise plus aisément la vitamine D3 que sa soeur la vitamine D2. Le foie de morue est à ce jour l’aliment le plus riche en vitamine D. Suivent derrière les poissons gras comme le hareng, le maquereau, la sardine et le saumon. On en trouve aussi dans les abats, les oeufs, le beurre et les fromages. Voici à titre d’exemple quelques aliments enrichis en vitamine D et leur teneur en microgrammes pour 100 g d’aliment :

A lire aussi : Quelques astuces pour réussir son code de la route

  • Huile de foie de morue : 250
  • Foie de morue en boîte : 54,3
  • Hareng fumé ou grillé : de 16,1 à 22
  • Maquereau frit ou sardine grillée : 12,3
  • Foie de veau cuit : 2,5
  • Côtelette de porc cuite : 0,8

En France les apports nutritionnels conseillés et quotidiens en vitamine D sont de :

  • 10 µg/jour pour les enfants de moins de 3 ans, les femmes enceintes et les personnes âgées.
  • 5 µg/jour pour les enfants âgés de plus de 3 ans.
  • Des études récentes suggèrent que des apports supérieurs en vitamine D sont indispensables pendant l’automne et l’hiver. Il faudrait ainsi consommer de 25 à 50 µg/jour pendant ces saisons.

Comme pour toutes les autres vitamines, il est important de consulter votre médecin avant la prise de compléments alimentaires contenant de la vitamine D3. Une consommation excessive peut causer de l’hypercalcémie et de l’hypercalciurie.

Partager :