Trois zones touristiques internationales (ZTI) nouvellement crées en région

84
Partager :

Il existe aujourd’hui 21 zones touristiques internationales sur le territoire français, suite à la création récente de trois nouveaux sites de ce type en région : Antibes, Dijon et La Baule. La délimitation des zones repose sur une entente entre les maires et présidents d’agglomérations concernés, des organisations syndicales de salariés et des organisations professionnelles d’employeurs. Rappelons que depuis la promulgation de la loi croissance adoptée en août 2015, 18 ZTI ont été créées dont douze à Paris et six en province, à savoir à Nice, Cannes, Cagnes-sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var, Deauville et Val d’Europe.

Les boutiques situées dans ces zones peuvent désormais ouvrir tous les soirs jusqu’à minuit, ainsi que le dimanche, sous réserve d’accords collectifs concernant les compensations et contreparties pour les salariés ainsi que les conditions d’organisation du volontariat des salariés. C’est ce que le communiqué des ministres Jean-Marc Ayrault, Emmanuel Macron, Myriam El Khomri et du secrétaire d’État Mathias Fekl a souligné.

A voir aussi : Finis les stress liés à vos déplacements

Richard Vainopoulos apporte son point de vue

Richard Vainopoulos, président-fondateur de TourCom, 2e réseau français d’agences de voyages indépendantes, a manifesté son approbation face à cette décision. Il estime que le nouveau statut de ces zones attirera encore plus de touristes sur l’international. En effet, la fermeture des boutiques pendant les jours d’affluence véhicule une image négative des villes auprès des touristes venus des pays étrangers, alors qu’elles sont riches en culture, patrimoine et gastronomie… L’exemple de Dijon illustre parfaitement cette place des commerces dans le tourisme.

Conditions de mise en place des ZTI

La mise en place des ZTI s’effectue “sur sollicitation des maires concernés et après une phase d’instruction par les services du ministère de l’Économie” d’après le communiqué interministériel. Mais d’abord, ces zones doivent remplir certains critères déterminés par le gouvernement :

A lire également : Passer son voyage de noces sur le territoire péruvien

  •  Une notoriété à l’échelle internationale concernant les attractions culturelles, patrimoniales, commerciales ou de loisirs disponibles.
  • L’accessibilité grâce aux voies de communication d’envergure nationale ou internationale.
  • L’abondance de touristes originaires de pays autres que la France.
  • Un volume relativement important d’achats effectués par les touristes venus de l’extérieur, évalué par rapport à leur montant ou leur part dans le chiffre d’affaires de la zone.

Partager :