The Pilot, l’oreillette polyglotte

55
Partager :
Oreillettes The Pilot

Oreillettes The PilotVous sentez la panique qui s’empare de vous lorsque l’on vous parle dans une autre langue et que vous ne comprenez rien ? Cette angoisse qui s’empare de vous lorsque vous ne comprenez même pas en quelle langue votre interlocuteur s’adresse à vous ? Et bien, grâce à l’oreillette The Pilot, ces craintes seront peut-être bientôt révolues !

La société américaine Waverly Labs, spécialiste dans les nouvelles technologies, s’est lancé un pari fou ; créer un accessoire de traduction instantané. Après plus de deux ans de travail, ils sont sur le point de sortir une oreillette traductrice. Les difficultés de compréhension et la barrière de la langue seraient-elles alors en passe de devenir de lointains souvenirs ?

Lire également : Carrosserie: découvrez comment faire disparaître les rayures disgracieuses!

Comment ça marche ?

Le principe est simple : chaque personne porte une oreillette et entame la conversation. L’accessoire va alors traduire, au creux de votre oreille, chaque mot prononcé par votre interlocuteur. Elles facilitent ainsi l’échange et les conversations avec les personnes parlant une autre langue.

Au niveau technique, les oreillettes sont reliées à un smartphone via le système bluetooth. The Pilot capte les sons via un micro, qui filtre également les bruits ambiants, et les envoie au smartphone. Celui-ci analyse les paroles via une application et renvoie les traductions à l’oreillette du deuxième interlocuteur. Si un seul utilisateur dispose d’une oreillette, il suffira d’utiliser le micro et le haut parleur du smartphone.

A lire en complément : Quelle est la meilleure marque d’appareil auditif sur le marché ?

Est-ce que ça fonctionne vraiment ?

Cette technologie semble avoir ses limites…

  • Les langues : pour l’instant, seulement quatre langues sont disponibles : le français, l’anglais, l’espagnol et l’italien. Cependant, l’entreprise a déjà annoncé l’arrivée de l’arabe, de l’hébreu, du russe, de l’hindi et du chinois en septembre 2017.
  • Les accents : la société a également précisé que les accents pouvaient perturber les traductions et même parfois les rendre erronées.
  • Le temps de traduction : il faut attendre quelques secondes pour avoir la traduction, elle n’est pas réellement instantanée.
  • La connexion : pour avoir droit à ce service vous devez impérativement être connecté à internet. Pas très pratique lorsque l’on est à l’étranger. La société a cependant déjà prévenu qu’elle était en train de développer une version hors ligne.

On y croit ?

The Pilot serait disponible en pré-commande à partir de 129$ (114 €) et il faudrait cependant attendre Noël pour le recevoir… Ce projet magnifique serait, si il voit le jour, une révolution en terme d’outils de traduction et aurait certainement un impact sur notre manière de voyager ou simplement de comprendre l’autre. Mais certains se posent la question : “Est-ce possible ?” Ne serait-ce pas trop beau pour être vrai ? L’avenir nous le dira !

Pour l’instant, rien ne vaut les services de professionnels de la traduction.

Partager :