Résidence senior : quelle est la différence avec une maison de retraite ?

195
Partager :
residence senior

L’espérance de vie ne cesse de s’allonger. Les personnes âgées sont alors toujours plus nombreuses mais le souci qui se pose est leur indépendance. Si certains peuvent continuer à vivre dans leur habitation, c’est impossible pour d’autres. Le premier réflexe est de contacter une maison de retraite. Pourtant, la résidence senior est parfois plus adaptée. Voici de quoi il s’agit.

L’aspect médical

La principale différence entre une résidence senior et une maison de retraite repose sur l’aspect médical. En effet, dans une maison de retraite, une équipe soignante composée d’infirmiers et d’aide-soignants est présente et dispense des soins aux pensionnaires et les accompagnent dans l’accomplissement de certains gestes du quotidien comme le lever, la toilette, l’habillage…

Lire également : Comment obtenir un permis d’exploitation ?

Ce type d’établissement est donc davantage destiné aux personnes âgées qui sont dépendantes. Au contraire, les résidences comme ce site propose ciblent les personnes moins âgées ou qui sont en bonne santé. Elles ne nécessitent pas de soins particuliers et sont totalement autonomes.

residence senior

A lire aussi : Pourquoi louer un monte-meuble à Paris ?

Les tarifs

Une autre différence entre ces deux types d’établissement résulte dans le paiement. En effet, dans une maison de retraite, vous devez vous acquitter d’un forfait journalier prédéfini auquel il faut ajouter les prestations qui souvent sont obligatoires et non choisies. À l’inverse, dans une résidence, c’est un loyer mensuel que vous avez à payer. Ensuite, des services à la carte sont proposés comme les repas préparés par l’établissement, l’accompagnement aux courses… Bien entendu, ils sont payants mais au moins ils sont choisis par les résidents.

D’ailleurs, si vous souhaitez en savoir plus sur le développement du marché immobilier pour senior, cliquez ici.

La réglementation

Une autre différence entre ces deux types d’établissement concerne la réglementation sur leur implantation. En effet, l’implantation d’une maison de retraite médicalisée est réglementée et doit faire l’objet d’une convention signée entre l’État, le gestionnaire et la sécurité sociale. Et, le fonctionnement de l’établissement est également très encadré.

Tandis que dans le cas d’une résidence senior, il n’y a pas de réglementation concernant leur implantation ni leur fonctionnement. Chacune est libre de faire ce qu’elle veut. On les trouve souvent à proximité des commerces, des professionnels de santé et des transports en communs. Les résidents peuvent ainsi pleinement profiter de leur autonomie.

Alors une résidence senior concrètement c’est quoi ?

Une résidence senior est donc une résidence composée de plusieurs appartements dont la superficie peut varier du studio au quatre-pièces. Parfois, de petites maisons individuelles sont également proposées.

residence senior

Outre les logements, ces infrastructures comprennent un restaurant, un salon dans lequel les résidents peuvent se réunir pour partager quelques activités, un espace forme, un accueil, un interphone qui sécurise les lieux et un ascenseur lorsqu’il y a des étages.

Des services supplémentaires sont proposés comme la blanchisserie, le ménage ou encore l’aide à domicile.

Le but de cet établissement est de permettre aux personnes âgées de vivre comme si elles étaient chez elle, en conservant leur autonomie mais en leur apportant des services qui peuvent les aider dans leur quotidien. De plus, cela évite l’isolement dont souffrent bon nombre de personnes âgées puisque la convivialité et le partage y sont mis à l’honneur. Cela fait que les résidents se sentent comme chez eux. D’où le succès grandissant de ce type d’établissement !

Pour aller plus loin sur le sujet et si vous sentez votre autonomie diminuer au fil du temps, découvrez l’assurance dépendance dont on vous parle ici. Elle vous permet de toucher de l’argent lorsque vous devenez dépendant et la somme dépend du degré de votre dépendance.

Partager :