Quel carburant consomme le plus ?

207
Partager :

Lors de l’achat d’une nouvelle voiture, de nombreux automobilistes se trouvent confrontés à l’éternel dilemme : l’essence ou le diesel ? En réalité, chaque moteur a ses avantages et ses inconvénients, que ce soit en termes d’impact environnemental ou de contrôle du budget de la voiture. Entre essence et diesel, qui gagne le match en 2020 ? Tout dépend du terrain ! Club Identicar refait le jeu pour vous !

Moteur à essence et moteur diesel : l’impact sur l’environnement

Commençons par la dimension écologique : entre essence et diesel, quel carburant est le moins polluant ou du mois le moins nocif pour l’environnement et la santé ? C’ est une question qui fait l’objet d’un débat et à laquelle il est encore impossible de répondre de manière tranchée.

A lire en complément : Quelle est la voiture la moins chère sur le marché français ?

Les émissions provenant de l’un de ces combustibles ne sont pas comparables. En termes simples :

  • les moteurs à essence émettent moins d’oxydes d’azote (NOx) que les moteurs diesel, mais plus de dioxyde de carbone (CO2) (environ 20 % de plus).
  • Les moteurs diesel émettent moins de CO2 que les moteurs à essence, mais émettent plus de NOx, bien que les dispositifs SCR (Selective Catalytic Reduction), montés en série sur des véhicules récents, puissent réduire considérablement ces émissions.

Bon à savoir : Depuis 2017, la réglementation impose la même limite d’émission de particules pour les deux moteurs. Pour les véhicules récents, le niveau d’émission de particules est donc équivalent pour un véhicule diesel et un véhicule à essence.

A lire aussi : Quatre raisons d’adopter la géolocalisation sur véhicule

En bref, l’essence est moins nocive du point de vue de la qualité de l’air, tandis que le diesel, grâce à des émissions limitées de CO2, a moins d’impact sur le réchauffement de la planète. Une chose est cependant certaine : les moteurs sont de plus en plus économes en carburant et donc moins polluants. Donc, qu’il s’agisse de l’essence ou du diesel, les véhicules récents ont le moins d’impact négatif sur l’environnement. L’ adéquation entre votre moteur et l’utilisation que vous faites de votre voiture, ainsi que sa conduite, jouent également un rôle déterminant dans sa consommation et son niveau d’émission. Pour l’impact environnemental, tirez entre le diesel et l’essence.

Vous le saviez ?

L’ autocollant Crit’air (également appelé « certificat de qualité de l’air ») distingue les véhicules en fonction de leur niveau d’émission. De cette pastille, qui adhère au pare-brise de la voiture, un certain nombre de restrictions de circulation surviennent. Il est important de prendre en compte les pratiques (et intentions à moyen terme) des villes dans lesquelles ils voyagent lors du choix d’une voiture.

Différences de prix entre l’essence et le diesel

La différence de prix entre l’essence et le diesel ne peut pas être réduite au prix du carburant à la pompe.

Il devrait être calculédans son ensemble, c’est-à-dire prendre en compte tous ces éléments :

  • Le prix d’achat du véhicule
  • Taxes environnementales
  • Frais d’entretien
  • Le prix de l’assurance automobile
  • Les taux sur la pompe
  • Consommation de carburant
  • La tendance à revente

Prix sur l’achat

Si la différence tend à diminuer, un véhicule diesel demeure plus cher qu’un véhicule à essence au moment de l’achat. L’écart est de l’ordre de 10 à 12 % (écart trouvé dans un véhicule de catégorie C avec une puissance équivalente). Dans l’achat, l’avantage de l’essence.

Impôts environnementaux

En 2008, la France a introduit lemalus écologique, qui est devenu de plus en plus sévère au fil des ans. Depuis le 1er mars 2020 (passage au cycle de certification WLTP), cette écotaxe s’applique à l’achat d’un véhicule neuf avec un taux d’émission de CO2 supérieur à 138 g/km, avec une échelle allant de 50 à 20 000 euros. Les nouveaux moteurs diesel, dont les niveaux d’émissions de CO2 ont considérablement diminué, sont exonérés de cette taxe. C’est une nuance du point précédent : en termes d’écotaxes, avantage diesel.

Le prix de l’entretien et de l’assurance automobile Le

prix des réparations pour une voiture diesel est plus élevé que pour l’essence, en raison du prix des pièces et de la complexité de ces moteurs, en particulier en termes de dépollution.

Cela a un impact sur le prix de prime d’assurance. En fait, les compagnies d’assurance en tiennent compte et facturent des prix de 10 à 15 % plus élevés pour les voituresdiesel uniquement pour les voitures àessence. Pour l’entretien et l’assurance automobile, l’essence avantage.

Prix à la pompe Bien que la

différence de prix entre les deux carburants ait diminué au cours des dernières années (dans certains cas rares, elle peut même s’inverser), lediesel est généralement moins cher que sans plomb. La différence, qui varie en fonction des périodes et des zones géographiques, est généralement de quelques cents par litre, une différence de 3 à 5€ pour un total de 50 litres.Notez que dans des conditions optimales d’utilisation, un moteur diesel a également une meilleure efficacité qu’un moteur à essence : il consomme environ 20% moins. Ce carburant peut donc être doublement économique, du point de vue de sa consommation. Pour le prix sur la pompe, avantage diesel.

Le prix à la revente

Les voitures Diesel sont généralement mieux cotées que les voitures à essence sur le marché d’occasion. Cette tendance se poursuit, malgré un certain mécontentement des Français pour le diesel, propulsé par Dieselgate 2015.

Bon à savoir : historiquement, les moteurs diesel étaient plus robustes que les moteurs à essence, mais ces derniers s’accumulent depuis plusieurs années. Les véhicules à essence d’aujourd’hui ont une durée de vie comparable à celle des véhicules diesel.

Pour le prix de revente, avantage diesel.

L’ utilisation de la voiture : premier critère Choix

Comme vous le comprendrez, c’est l’utilisation que vous faites de votre voiture qui doit principalement guider votre choix , et en particulier le nombre de kilomètres que vous parcourez et l’environnement dans lequel vous conduisez principalement (ville ou route).

  • Si votre voiture est destinée à parcourir de courtes distances, en particulier dans la ville, l’essence est la meilleure option pour vous.

Les

déplacements de quelques kilomètres ne suffisent pas pour chauffer un moteur diesel, d’où le risque d’encrassement du système d’injection. Sans parler d’une consommation plus élevée ! Pour les petits rouleaux, avantage de l’essence.

  • Si vous conduisez beaucoup(25 000 km par an)etsur delongues distances, le diesel est préféré.

En fait, il sera plus intéressant grâce à son prix de pompe plus bas et à une consommation plus faible. Pour les grands rouleaux, avantage diesel.

Bon à savoir : On estime qu’un véhicule diesel est rentable à partir de 25 000 km par an.

La voiture électrique : une alternative sérieuse

La voiture électrique est considérée par un nombre croissant de Français comme une alternative aux véhicules à essence (et même diesel), et pour de bonnes raisons !

  • Il n’émet ni CO2 ni particules fines pendant le roulement. Même si sa fabrication et sa fourniture de batteries génèrent des émissions de CO2, elle a un bilan carbone, en usage, beaucoup mieux qu’une voiture à essence ou diesel.
  • Son prix, qui reste le principal frein à l’achat, diminue et aide d’État (le bonus écologique et la prime à la conversion) sont favorables à il ;
  • Il est économique à utiliser (électricité beaucoup moins cher que le carburant dans la pompe, entretien très limité, durée de vie du moteur…)
  • ;

  • Il gagne en autonomie : aujourd’hui hui, la plupart des modèles peuvent conduire 250 à 450 km sans recharge et les stations se multiplient.

Les limites liées au chargement en font encore une alternative plus intéressante aux petites roues (les profils des conducteurs des voitures à essence) que pour les grandes roues (profils de conducteur de voitures diesel).

Conseil du Club

Pour choisir le véhicule le plus adapté à vos besoins parmi les différentes options (essence, diesel, électrique ou hybride), n’hésitez pas à contacter votre concessionnaire automobile.

Partager :