Les plus gros défis que vous rencontrerez lors de la rénovation d’une vieille maison

5
Partager :
Une maison à rénover

Les maisons plus anciennes ont du caractère, avec souvent des éléments originaux comme des fenêtres architecturales et des murs en plâtre massif que l’on ne trouve pas dans beaucoup de bâtiments plus récents. Cependant, lorsqu’il s’agit de les rénover, elles présentent des défis coûteux qui ne sont pas si attrayants !

Plomberie et électricité usées

Les problèmes de câblage électrique et de plomberie sont courants dans les vieilles maisons. Avant les années 1960, les tuyaux galvanisés étaient utilisés aussi bien à l’intérieur de la maison que dans les canalisations d’égout. Le principal inconvénient de ces tuyaux est qu’ils se bouchent ou se détériorent facilement avec le temps. Lors de travaux de rénovation qui incluent la plomberie, vous devez probablement remplacer ces tuyaux par du PVC ou du cuivre.

La présence de matériaux dangereux comme le plomb et l’amiante

Si votre maison a été construite il y a plusieurs décennies, il est fort probable qu’il y ait du plomb dans la peinture et de l’amiante dans les planchers, les conduits, les plafonniers et les systèmes de chauffage. Laissées intactes, ces matières ne sont pas nocives, mais si le projet nécessite de gratter ou de couper ces matériaux, la poudre ou la poussière qui en découle peut être très dangereuse. Vous pouvez tester la peinture au plomb vous-même, mais pour tout le reste des travaux, vous aurez besoin d’un constructeur de maisons ou d’un spécialiste pour détecter et réduire ces matériaux si vous soupçonnez que le plomb et l’amiante sont présents dans votre construction.

Des pinceaux pour peindre sa maison

Les matériaux utilisés pour construire votre maison ne sont plus en vente

Les maisons plus anciennes étaient construites selon des normes et des types de construction différents de ceux d’aujourd’hui, et souvent avec des matériaux complètement différents. Les baignoires étaient plus petites, les portes plus étroites et les pièces moins volumineuses. Si vous voulez conserver le caractère ancien de votre maison, il peut être difficile de trouver des matériaux qui s’harmoniseront avec son style pour réussir votre rénovation. Pour rénover un vieux Brownstone, vous aurez besoin de portes à planches de bois massif et de planchers minces en chêne, qui sont tous complètement différents des matériaux courants et des normes actuelles utilisées dans la construction résidentielle. Faire des achats dans des magasins de matériaux authentiques ou d’autres centres dédiés peut vous aider, tout comme trouver des professionnels spécialisés dans la rénovation des anciennes maisons. Cependant, soyez prêt à payer plus cher si vous voulez vraiment mettre la main sur des matériaux assortis et originaux qui sont plus dédiés à la restauration qu’à la rénovation.

Des modèles obsolètes, comme de longs couloirs et de petites pièces

Les aménagements et les plans que les acheteurs d’aujourd’hui recherchent diffèrent considérablement de ceux que l’on retrouve dans de nombreuses vieilles maisons. Si vous cherchez à vous offrir une chambre à coucher principale avec un dressing et une salle de bain attachés ou un espace ouvert entre la cuisine, la salle à manger et le salon, les anciennes maisons sont loin de correspondre à ces envies. De même, la démolition de murs peut être à la fois coûteuse et dangereuse s’il s’agit d’un mur porteur, et si vous comptez détruire un mur pour joindre la salle de séjour à la cuisine, il est fort probable que vous aurez des problèmes structurels à régler par la suite.

Rénover des matériaux

Des rénovations mal faites et répétées

Plus une maison est vieille et plus elle a été vendue ou a changé de main, plus il est probable que les changements apportés n’ont pas été conformes à sa conception originale. Parfois, les “améliorations” des anciens propriétaires peuvent être faites au mépris du reste de la structure. Par exemple, des tuyaux d’eau qui traversent d’autres pièces, plutôt que d’être cachés aux murs ou dans d’autres espaces plus discrets, comme ils devraient être. D’autres problèmes ne sont découverts qu’au moment de commencer un projet de rénovation. C’est pourquoi, il est particulièrement important d’avoir un constructeur de maison ou un spécialiste compétent en qui vous pouvez avoir confiance pour réparer les vieilles erreurs que vous trouvez dans votre ancienne maison.

Cela dit, si votre maison a été rénovée et bien entretenue au fil des ans, vous ne rencontrerez probablement pas tous ces problèmes. Mais dans le cas des vieilles maisons, surtout celles qui sont anciennes et charmantes et qui existent depuis des décennies, vous ne le savez peut-être pas. Il est préférable d’opter pour la prudence et de prévoir beaucoup plus d’argent et de temps pour la rénovation de votre maison que vous ne le croyez nécessaire. L’ancienne règle empirique consiste à mettre de côté une réserve de 15 % à 20 % en cas de problèmes et de changements imprévus, mais si vous soupçonnez que votre maison pourrait avoir l’un des problèmes ci-dessus, il vaudrait mieux en rajouter un peu plus.

Partager :