Le Vin NO , c’est quoi donc ?

340
Partager :

De nouvelles tendances émergent comme celle du No c’est à dire proposer des produits en résonance avec des valeurs comme celle du no-paraben, no-pétrole, no-conservateur artificiel, no-toxique, no-gluten, ou encore no-allergène.

Ce phénomène nous vient de San-Fransisco et commence à avoir des répercussions en France. Soyons clair, eux, les viticulteurs n’ont pas attendu pour produire des vins bio avec no sulfites et no pesticides.

A lire aussi : Hausse des cambriolages : comment se protéger?

Pourquoi le Vin NO ça marche et pourquoi cela va vous inciter à acheter du vin bio ?

  • Parce que personne n’y échappe, ni les viticulteurs ni vous avec le no sulfites. C’est le No qui prime, c’est tendance et ce No caractérise un retour aux vraies valeurs comme le respect de l’environnement et de la planète.
  • Parce que le No, ça veut dire aussi no importés, no plus de 100 km, no mauvais pour la planète, no transformations industrielles. C’est par exemple l’ère du minimalisme avec dans le maquillage l’invention du “nude” c’est à dire un mélange de tons blancs et beiges, à effet mat. C’est aussi le lancement de produit comme le No-poo ou comment laver ses cheveux sans shampoing. A l’heure où les produits chimiques sont régulièrement pointés du doigt pour leurs effets sur la santé, nombreux sont ceux qui se tournent vers des alternatives plus naturelles pour prendre soin de leur corps, à l’intérieur comme à l’extérieur.

vin sans sulfites

  • Parce qu’acheter du vin bio, c’est exprimer clairement le No, le No pesticides, le No molécules chimiques. C’est regagner la confiance des consommateurs et des amateurs de vins en préservant l’environnement, la qualité et la sécurité alimentaires.
  • Parce que ce No est en fait un non positif. Quand on achète du vin bio, on achète un état d’esprit, une étiquette, un domaine et un procédé de vinification respectueux de l’environnement. Du coup, on s’inscrit dans une tendance verte en privilégiant les produits respectueux du développement durable. C’est une véritable prise de conscience environnementale.
  • Parce que le No c’est tentant. Nous les français, on dit souvent ”non” et on réfléchit après… on appelle ça l’esprit de contradiction ! Alors quand il s’agit de vin, comme il s’agit du patrimoine culturel français, on veut le préserver et lui accorder toute notre attention. Pour exemple, la production de vin biologique a augmenté en France de 188% entre 2007 et 2012.

Partager :