L’agroalimentaire est sans doute le premier employeur en France

109
Partager :

Si certains secteurs en France ne connaissent pas un franc succès à cause d’une pénurie des postes, ce n’est pas le cas pour l’agroalimentaire. Ce marché passionne les étudiants qui n’hésitent pas à se lancer dans le monde de l’alternance pour trouver rapidement un travail.

4300 postes ont été créés grâce à la filière de l’agroalimentaire en France

Que vous souhaitiez choisir une formation en alternance pour devenir boucher ou charcutier, il sera envisageable de trouver rapidement une place dans un commerce ou une entreprise. Les recrutements sont nombreux puisque l’offre a les moyens de combler aisément la demande qui pourrait même se payer le luxe d’être beaucoup plus forte. Il suffit de se pencher sur les statistiques pour constater l’intérêt de cette filière. En 2016, ce sont plus de 4300 postes qui ont pu voir le jour, cela a donc permis à près de 10 800 emplois d’être disponibles sur ces trois dernières années.

A découvrir également : Trouver la meilleure banque en ligne

Cette branche offre une véritable bouffée d’oxygène à l’emploi

Sur le sol français, il est possible de consister le secteur de l’agroalimentaire comme le premier employeur. Si vous n’arrivez pas à trouver un travail, une reconversion dans cette branche pourrait s’avérer être une bonne idée. Cette dynamique est donc réjouissante pour le pays malmené depuis quelques années par les chiffres du chômage dont la courbe n’a pas pu être inversée pendant le mandat de François Hollande. Les citoyens se tournent désormais vers le futur président de la République qui aura la lourde tâche d’apporter un peu de fraîcheur au niveau de l’économie.

Une belle croissance pour le marché de l’agroalimentaire qui dévoile un CA de 172 milliards d’euros

Dans tous les cas, le secteur de l’agroalimentaire ne semble pas s’arrêter à ce stade puisque la croissance se développe très fortement. Ce sont plus de 425 000 salariés répartis dans cette filière qui ont le loisir d’exercer quotidiennement une profession. Ils sont à l’origine d’un confortable chiffre d’affaires qui oscille autour de 172 milliards d’euros. Cette branche est donc prometteuse, car elle dévoile tout de même une progression de 1.1 %.

A lire aussi : Qui peut obtenir un crédit à la consommation ?

Partager :