3 conseils indispensables pour créer sa société de nettoyage industrielle

26
Partager :

Vous avez un projet d’investissement sans vraiment savoir quel secteur exploiter ? Celui du nettoyage industriel pourrait sans doute vous intéresser. Il s’agit d’un secteur très dynamique et qui ne connait pas la crise. En effet, avec un chiffre d’affaires de plus de 10 milliards d’euros et plus de 400.000 salariés, c’est un secteur qui permet d’obtenir un bon retour sur investissement. De plus, c’est un secteur en plein essor et 15.000 postes sont créés par an. Voici les 3 conseils indispensables pour créer sa société de nettoyage industrielle.

1. Connaitre les rouages du secteur

Le secteur du nettoyage industriel Marseille est très diversifié, mais il est important d’en connaitre les différentes branches avant de créer sa société. D’abord, il faut dire qu’une entreprise de nettoyage industriel intervient dans plusieurs domaines tels que la propreté classique, les industries, la santé, les transports, le milieu scolaire, l’hôtellerie et les équipements collectifs. Malgré autant de variété, il faut dire que le secteur de la propriété ne prend pas en compte le service aux particuliers ou encore le nettoiement de la voie publique. Dès lors, après avoir obtenu toutes les informations nécessaires sur les segments d’activité, il est important de choisir sa spécialité et si possible en choisir une qui soit suffisamment proche. N’oubliez pas aussi de bien étudier la concurrence afin de prévoir avec plus de précision vos finances.

2. Choisir le statut de l’entreprise

Il faut dire que le secteur du nettoyage industriel Marseille attire de plus en plus les autoentrepreneurs. Rien qu’en 2012, on a pu recenser un grand nombre d’enregistrements d’entreprises sous ce nom (environ 6000). Les autoentrepreneurs sont particulièrement attirés par cette activité en raison de ses faibles barrières à l’entrée. Cependant, on a pu constater qu’il était assez difficile pour eux de construire quelque chose de solide. De manière générale, quel que soit le statut, des facteurs vont clairement jouer sur le montant du chiffre d’affaires réalisé et sur le segment d’activité choisi.

3. Savoir diversifier votre activité

Après avoir effectué les démarches administratives, une des missions les plus difficiles consiste à imposer son activité sur la durée. Pour cela, il est important de savoir la diversifier. Il faut savoir en ce sens que les métiers de l’hygiène et de la propreté ont la capacité de se positionner sur des services liés aux procédés, notamment la gestion du courrier, la manutention, la logistique, les déménagements internes, etc. Ils peuvent aussi se positionner sur les services liés à l’entretien du bâtiment et de son environnement.

Partager :