Développer le secteur industriel en Afrique

9
Partager :

L’Afrique est un continent particulièrement riche et tout le monde le sait. Le souci c’est que l’exploitation de cette richesse s’est faite tardivement à tel point que d’autres continents en ont profité pour s’enrichir avant. Aujourd’hui, les jeunes Africains sont plus que jamais prêts à développer leur continent en se trouvant vers le secteur industriel. Développer le secteur industriel en Afrique : c’est notre sujet d’aujourd’hui !

A lire en complément : Pourquoi vérifier un numéro de TVA intracommunautaire ?

Le secteur industriel : en pleine croissance en Afrique

Comme ne peut que le constater la compagnie Arise IIP, l’Afrique est aujourd’hui en pleine croissance si l’on parle du développement du secteur industriel. Après un léger déclin causé par la pandémie mondiale du covid-19 entre 2019 et 2019, la croissance a repris en Afrique et on espère que cela va durer.

Entre le deuxième trimestre de l’année 2020 et le deuxième trimestre de l’année 2021, le secteur industriel en Afrique a connu une croissance moyenne de 17,8 %. Cette croissance est surtout ressentie en Afrique du Sud avec une croissance de l’ordre de 39,3 % sur le secteur manufacturier rien que pour le premier trimestre de 2021. Le mauvais élève pour ce trimestre reste le Nigeria qui affiche à peine 4,6 % de croissance.

A découvrir également : Pourquoi opter pour le travail à domicile ?

Le secteur informatique en Afrique

Malgré un retard évident sur le développement du secteur informatique, l’Afrique est désormais sur le bon chemin. Le secteur de l’informatique et de l’électronique en général est aujourd’hui en pleine croissance en Afrique. On voit de plus en plus d’établissements qui proposent non seulement l’assemblage de matériels électroniques importés essentiellement de la Chine, mais qui s’affairent aussi dans le développement de la nouvelle technologie.

L’Afrique est aussi propice à la création de nouvelles idées. On pense notamment au Li-Fi, une technologie de transmission de données par la lumière, dont l’idée s’est initialement développée sur les terres africaines.

Le secteur de l’automobile

Le secteur de l’automobile est aussi en plein développement en Afrique et certains pensent même qu’il fera partie des premiers continents fournisseurs de pièces automobiles dans quelques années. L’activité de l’industrie automobile en Afrique se base essentiellement sur l’assemblage pour l’instant, mais on voit venir de plus en plus d’acteurs des quatre coins de la planète qui accentueront sans doute cette croissance.

Parmi les acteurs de l’automobile déjà présents en Afrique, on peut par exemple identifier le Français Renault qui a déjà implanté plusieurs usines dans plusieurs pays africains. La présence de Renault sur le continent devrait inciter d’autres constructeurs à s’y intéresser.

Exploitation des matières premières sur place

La richesse de l’Afrique concerne avant tout ses matières premières et l’industrialisation du continent devrait aller dans ce sens. Aujourd’hui, la richesse en matière première sur le continent africain est essentiellement vouée à l’exportation. Toutefois, on constate également une croissance évidente sur l’exploitation de cette richesse sur le terrain.

Parmi les projets les plus intéressants, il y a le développement déjà en cours de l’usine d’extraction de gaz naturel au Mozambique. Cette énorme industrie qui devrait entrer en activité d’ici 2023 est un espoir pour le continent africain et devrait influencer d’autres projets similaires.

Partager :