Habitation: quand changer ma toiture?

165
Partager :
Habitation: quand changer ma toiture?

Non, une toiture n’est pas immuable. Comme la totalité des éléments d’une habitation, la toiture est elle aussi taxée d’une certaine espérance de vie. Selon les matériaux choisis, cette dernière tourne aux alentours de la vingtaine d’années. Néanmoins, il convient de prendre certaines mesures visant à sa bonne conservation après 10 ans. Si la question peut paraître simple et anodine, nous sommes toutefois encore trop peu à nous la poser à temps… 

Habitation: quand changer ma toiture?

A lire aussi : L'ouverture des grands magasins le dimanche à Paris

Il est à notre connaissance relativement rare qu’un particulier se lève un beau matin avec l’idée soudaine de refaire le toit de son habitation. Ce type de travaux de toiture s’impose généralement à nous comme une nécessité. En effet, c’est souvent lorsqu’une tuile survient (excusez-nous pour ce jeu de mot approximatif…), que l’on se rappelle de l’existence de notre toit… et du bonheur que c’était de pouvoir en disposer lorsqu’il était en bonne santé!

Le début de la fin: ce qui doit vous alerter

Pour éviter de se retrouver un jour au pied du mur, mieux vaut donc prendre les devants. Certains détails peuvent d’ailleurs vous alerter quant à la nécessité de revoir votre installation.

A lire en complément : Pour votre projet immobilier, pensez aux assurances

Si, par exemple, au moment de nettoyer vos gouttières, vous constatez que bon nombre de granules commencent à s’y amasser, c’est le signe que la protection de votre toiture tend à décroître. Si des “coulées” noirâtres commencent à s’y développer, il convient également de vous alerter. Ces dernières trahissent la détérioration de votre toit. Les champignons, la mousse et autres algues en sont ici les responsables. Si vous constatez une augmentation inhabituelle de votre facture énergétique en été et l’apparition de moisissures en hiver, cela peut également être le signe que votre toiture ne parvient plus à vous protéger des températures soit trop chaudes, soit trop froides.

Mais attention, si certains éléments peuvent vous faire tirer la sonnette d’alarme, ce n’est pas parce qu’une toiture ne présente aucun signe de vieillissement apparent qu’il ne faut pas en changer au-delà d’un certain nombre d’années. Il ne faut pas toujours juger un livre à sa couverture…

Gardez également à l’esprit que certains climats extrêmes peuvent altérer plus rapidement le toit d’une habitation. Si vous vivez dans une région particulièrement ensoleillée ou, au contraire, si la neige et le froid s’invitent à la fête une bonne partie de l’année, il convient de vous pencher sur la santé de votre toiture plutôt deux fois qu’une…

S’il ne vaut mieux pas trop tarder lorsque vous constatez le besoin d’entamer des travaux de toiture, attention, il est logiquement préférable d’entamer ces derniers lorsque la météo se veut traditionnellement clémente. Le printemps, l’été, voire le début de l’automne, semblent en effet mieux s’y prêter que l’hiver. Vous voilà désormais prévenu!

Partager :