La sécurité routière, une valeur universelle qui fait son chemin

99
Partager :

La sécurité routière doit être une priorité partout dans le monde. D’après les constats et les différentes études qui ont été menés, aucun pays n’est épargné par les accidents de route qui font des blessés, des handicapés et des morts. Un article de Marie Jégo intitulé « Les Russes à tombeau ouvert » et paru dans Le Monde du 03 décembre 2006 indique que la Russie détient le record en matière d’accident par véhicule. L’on ne peut pas éradiquer totalement la mortalité routière, mais au moins, prendre des mesures strictes pour que le nombre d’accident diminue, s’avère tout à fait possible.

Non à l’alcool au volant pour éviter tout accident

Une grande campagne de sensibilisation a été menée pour faire connaître au public les méfaits de l’alcool. Pour ce faire, un personnage du nom de Raoul a été créé. Un grand tam tam a été fait autour de l’événement au moyen de différents supports de communication : spots radio, spot TV, affiches et même le net ainsi qu’une approche directe, pour divulguer l’information au maximum et atteindre le plus grand nombre. Le grand public, notamment le public jeune qui a d’ailleurs été la principale cible, a ainsi pu se rendre compte des dangers qu’encourt un conducteur qui a bu et qu’il fait aussi encourir aux autres usagers. Le choix de ce moyen de communication vise l’abaissement du taux d’alcoolémie pour que les routes soient plus sécurisées. Sur ce point précis, la prise de conscience de tout un chacun est primordial si l’on veut que le nombre d’accidents mortels dus à l’absorption d’alcool diminue. Le CFSR Fontaine propose des formations théoriques à ce sujet et incite les conducteurs à bien se comporter au volant.

A voir aussi : Chirurgie esthétique : franchir le pas pour être mieux dans sa peau

Prise de mesures à différents niveaux pour une amélioration de la sécurité routière

Les pouvoirs publics et les hommes politiques ont été les premiers à prendre leurs responsabilités et entreprendre différentes actions pour que le nombre de personnes tuées sur routes diminue considérablement. Une collaboration avec l’Education Nationale a permis d’inclure l’éducation routière dans le programme scolaire, de la maternelle jusqu’en classe de troisième.  De même, une mission prévention et sécurité routière a également été mise en place dans les armées. Des stages de sensibilisation sont instaurés dans les Auto ecole pour permettre aux conducteurs en infraction d’adopter le meilleur comportement afin d’éviter des accidents inutiles.  Au niveau de l’Union Européenne, une coopération avec la police européenne a  également été mise en place. La Croix Rouge elle-aussi est un de principaux acteurs qui s’efforcent de réduire autant que possible les accidents routiers.

Partager :