Investir avec la loi Pinel : analyse du marché immobilier

82
Partager :

Investir avec la loi Pinel dans l’ancien

D’après une analyse réalisée sur les ventes des logements anciens jusqu’au mois de février 2017 par le notariat, l’année 2016 a été très dynamique. On totalise 867 000 ventes contre 805 000 un an plus tôt, soit une hausse de 7,7 %. Vous achetez un logement ancien pour le louer ? Vous pouvez aussi bénéficier des dispositifs de défiscalisation comme investir avec la loi Pinel qui remplace le dispositif Duflot.

Évolution du marché de l’immobilier

Il faut néanmoins rester prudent et mettre cette augmentation en perspective avec la croissance du nombre de logements. Ce nombre est passé de 28 988 000 2000 à 34 357 000 en 2016, soit une augmentation de 19 %. Dans le même temps, on a constaté une augmentation du nombre de ventes de 793 000 à 848 000, soit 7 %.

A lire en complément : Un jardin de rocaille, pourquoi pas ?

Malgré cela, la recrudescence constante des volumes de vente depuis le mois de février 2015 nous permet de penser que le marché de l’immobilier a acquis une fluidité soutenue en termes de volume.

Les taux sont en légère hausse, mais rien d’alarmant, car ils sont encore assez bas pour permettre de maintenir l’allure du marché. En plus, la pérennité des nombreux dispositifs de défiscalisation contribue également à préserver la stabilité du marché. L’ensemble de ces éléments est aujourd’hui suffisant pour encourager les acquéreurs potentiels.

A voir aussi : Les syndics de copropriété et la loi Alur

La distribution de crédits à l’habitat des ménages ainsi des modifications apportées aux conditions de prêt à taux zéro a eu un effet de levier assez important dans l’acquisition.

L’avantage du dispositif de défiscalisation investir avec la loi Pinel a aussi incité largement les prises de décision d’acquisition d’un logement.

Variation des indices notaires-INSEE

Le tableau ci-dessous retrace l’évolution des indices notaires-INSEE avec une variation :

  • Sur 3 mois entre le 3ème et 4ème trimestres 2016.
  • Sur 1 an entre le 4ème trimestre 2015 et le 4ème trimestre 2016.
Base 100 au 1er trimestre 2010 Logements anciens Appartements anciens Maisons anciennes

3 m

1 an 3 m 1 an 3 m

1 an

France métropolitaine

0,5 %

1,7 % 09 % 1,9 % 0,3 %

1,5 %

Ile-de-France

0,9 %

3,1 % 1,0 % 3,5 % 0,8 %

2,3 %

Province

0,4 %

1,1 % 0,7 % 0,4 % 0,2 %

1,4 %

Conclusion

La prévision des indices de prix à fin mai 2017 d’après les avant-contrats sur l’ensemble de la France métropolitaine s’attend à une dynamisation de la hausse. En maisons anciennes, l’évolution annuelle serait de 6,1 % contre +4,3 % pour les appartements anciens.

Partager :