Douleurs aux cervicales : comment bien choisir votre oreiller ?

116
Partager :

Le choix d’un oreiller est important pour pouvoir profiter d’un sommeil reposant. En effet, un mauvais oreiller peut causer un torticolis et/ou des douleurs chroniques des cervicales. Il ne faut pas oublier qu’en plus de garantir votre confort pendant la nuit, l’oreiller a aussi un autre rôle. Celui d’assurer l’alignement de la colonne vertébrale. Il sert à combler le creux de la nuque pendant que vous dormez, et ainsi éviter les douleurs lombaires, thoraciques et cervicales. Alors, comment bien choisir vos oreillers ? Voici quelques conseils qui peuvent vous être utiles.

Pourquoi faut-il choisir un oreiller cervical ?

Pour un parfait alignement de votre colonne vertébrale, choisissez le meilleur oreiller cervical. L’oreiller cervical est un modèle que vous installerez sous la nuque afin de combler le creux pendant que vous dormez. De cette manière, même si vous changez de posture, votre tête et votre cou seront toujours alignés avec la colonne vertébrale. Cet accessoire de literie sert à soulager les points de pression et de tension habituellement identifiés au niveau de la nuque. Les oreillers cervicaux évitent à votre corps de se contracter au coucher. Ils favorisent le relâchement des muscles pour un meilleur sommeil.

A lire aussi : Quelques astuces simples pour perdre du poids rapidement

Pourquoi est-il essentiel de bien choisir son oreiller ?

L’oreiller utilisé dans le lit affecte directement la santé. En effet, un mauvais oreiller peut être la source des douleurs cervicales, lombaires et thoraciques. Autrement dit, le choix de cet accessoire peut causer, selon votre position au coucher, de l’hyperextension, de l’hyperflexion ou de l’hyperinclinaison.

Un oreiller non adapté peut être à l’origine des douleurs aux dos et/ou aux cervicales suite au non-alignement de la colonne vertébrale. Au fil du temps, s’il n’y a pas de prise de solution, le dormeur peut souffrir de céphalées chroniques. Dans les cas les plus graves, l’oreiller non adapté et la mauvaise posture de sommeil provoquent de l’arthrose cervicale.

A lire aussi : Les pratiques non conventionnelles sont-elles réellement efficaces ?

Quel type d’oreiller choisir pour ses douleurs cervicales ?

Il existe trois types d’oreillers cervicaux : l’oreiller en forme de vague, le papillon et celui de type « coussin de voyage ». Les deux premiers modèles sont les plus utilisés pendant toute la durée de sommeil dans la chambre à coucher. Le dernier, en revanche, est plus conseillé pour les moments de repos en journée.

Il est aussi possible de distinguer plusieurs modèles : l’oreiller ergonomique cervical en mousse à mémoire de forme et l’oreiller ergonomique en latex. Le premier est fabriqué avec des microfibres haut de gamme, doté d’un niveau de résistance élevé et est antibactérien. Le second modèle est connu pour être un oreiller écologique et sain.

Les deux sont recommandés pour résoudre les problèmes de dos et de douleurs à la nuque. Toutefois, d’autres critères sont à prendre en compte pour bien choisir votre oreiller.

Quels sont les critères pour choisir ses oreillers de lit ?

Pour bien choisir votre oreiller, il importe de tenir compte de votre position de sommeil. En effet, cet accessoire doit pouvoir accompagner vos mouvements pendant la nuit. Il doit garantir l’alignement de la colonne vertébrale. Aussi, si vous dormez sur le côté, privilégiez les oreillers épais, à partir de 9 cm par exemple. En revanche, si vous dormez sur le ventre, les oreillers de 5 cm environ, soit plus fins, sont plus recommandés.

Les oreillers rectangulaires restent plus favorables que ceux en forme carrée. En effet, ceux-ci sont plus larges, et limitent les risques de vous réveiller avec la tête posée directement sur le matelas. Votre nuque et votre dos seront alors préservés des douleurs. Quant à la matière, optez en fonction du garnissage que vous préférez : plumes, laines, latex, polyester… Favorisez simplement celle qui offre un bon soutien, facile à entretenir et qui résiste aux acariens.

Ainsi, pour en finir avec les douleurs aux cervicales, il est important de bien choisir ses oreillers. Avec ce guide, vous connaissez tous les critères à prendre en compte pour sélectionner les vôtres. N’hésitez pas à approfondir vos recherches pour déterminer le modèle parfaitement adapté à votre problème. Après, l’oreiller cervical se choisit aussi selon vos préférences et votre budget. Il doit avant tout garantir votre bien-être et votre confort.

Partager :