Devenir livreur Uber Eats : comment faire ?

319
Partager :

Uber Eats continue toujours à recruter des livreurs et tout porte à croire que cette tendance ne changera pas tant que la livraison ne se fera pas de façon automatique. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est très facile de devenir un livreur chez Uber Eats, et ce, que vous soyez étudiant, demandeur d’emploi ou salarié. C’est à se demander pourquoi le taux de chômage est-il toujours en hausse en France.

Quoi qu’il en soit, au cours de cet article, nous allons donc vous expliquer les démarches à suivre pour devenir un livreur chez Uber Eats. Nous verrons les démarches administratives, mais également les préparations à faire en passant bien évidemment par la déposition du dossier chez Uber Eats. Mais avant d’en arriver là, nous tenons à commencer par les conditions de travail chez ce poids lourd du transport et de la livraison à domicile.

A découvrir également : Comment améliorer la visibilité de son site internet sur Google?

Devenir livreur Uber Eats : les conditions à connaitre

Certes, Uber Eats recrute toujours et on voit de plus en plus de livreurs arborant fièrement le logo de la grande firme américaine sur les routes françaises. Cependant, d’un autre côté, on ne peut pas passer à côté de ces livreurs de la firme qui manifestent partout dans le monde. Ainsi, il est tout à fait normal de se poser des questions sur les conditions de recrutement et de travail chez Uber Eats. Qu’en est-il réellement ? Voici ce que vous devez savoir à ce sujet.

Ce qu’il faut savoir avant tout c’est qu’Uber Eats n’exige aucun diplôme pour les candidats. Diplômé ou non, tous ceux qui souhaitent intégrer la grande famille des livreurs peuvent déposer un dossier.

A lire aussi : Comment accepter les cartes bancaires pour les commerces ?

Selon les informations, Uber Eats n’impose également aucun objectif quotidien, hebdomadaire ou mensuel à ses livreurs. Chacun peut travailler à son rythme, et ce, qu’il soit un étudiant travaillant pour avoir un peu d’argent de poche, un travailleur qui arrondi ses fins de mois ou un indépendant qui souhaite en faire son activité principale.

Chez Uber Eats, chaque livreur est indépendant et travaille en totale indépendance. Nous y reviendrons un peu plus bas.

En tout cas, on sait également qu’Uber Eats est une entreprise libre et mixte. La preuve : même si elles ne représentent que 8 % en France, le géant de la livraison à domicile recrute bien des femmes sur le territoire français. On notera également que 40 % des livreurs en France sont d’origine étrangère (algérien pour la plupart) et que plus de 25 % des livreurs actifs ont plus de 30 ans.

Bref, les seules conditions à respecter avant de postuler en tant que livreur chez Uber Eats sont : être majeur et auto-entrepreneur.

Les démarches à suivre pour devenir livreur Uber Eats :

Après lecture des quelques paragraphes précédents, vous aurez sans doute compris qu’il n’est pas du tout difficile d’intégrer la grande famille des livreurs de l’hexagone. En tout, les conditions sont très flexibles. Mais comment devenir livreur uber eats ? Voici donc les démarches à suivre :

Création d’une entreprise

Comme nous avons pu le voir précédemment, pour devenir livreur Uber Eats, il faut juste être majeur et auto entrepreneur. Pour la première condition, il est inutile de s’attarder longuement sur le sujet. Si vous comptez aujourd’hui devenir un livreur, c’est bien parce que vous êtes majeur. Ainsi, là où nous allons nous concentrer davantage c’est de savoir comment devenir entrepreneur.

Comme nous l’avons évoqué sommairement plus haut, tous les livreurs d’Uber Eats travaillent de façon totalement indépendante. Ils peuvent choisir leurs horaires de travail, leurs jours de travail et même ne pas travailler sans avoir à se justifier. En d’autres termes, ils sont leur propre patron.

Mais, en France, pour être indépendant et, donc, être son propre patron, il faut avoir un statut qui correspond. Dans le cas des livreurs Uber Eats, le statut n’est donc pas salarié, mais entrepreneur. La firme américaine exige d’ailleurs une pièce justifiant un statut d’entrepreneur lors de la déposition de candidature.

Si Uber Eats accepte les sociétés et entreprises de transport de colis, en France, pour être entrepreneur, il est conseillé de choisir un statut d’auto-entrepreneur. Les démarches pour cette forme juridique sont bien plus faciles notamment si vous comptez travailler assez rapidement. Et bien évidemment, Uber Eats accepte les autoentrepreneurs.

Ainsi, pour espérer devenir livreur Uber Eats, la première chose à faire est donc de créer son statut d’auto-entrepreneur. C’est une démarche qui est valable que vous soyez un étudiant à la recherche de travail de vacances, un salarié qui souhaite arrondir ses fins de mois ou juste gagner votre vie en étant votre propre patron.

Une fois que vous avez créé votre auto-entreprise, aux yeux des réglementations françaises, vous êtes prêt à travailler en tant que livreur Uber Eats.

Préparation des équipements/matériel de travail

Si le statut d’entrepreneur (ou d’auto-entrepreneur) est le pass pour devenir un livreur pour la loi française, pour Uber Eats, ce n’est pas suffisant. A ce stade, vous êtes prêt à travailler en tant qu’indépendant, mais il faut encore du matériel pour devenir livreur.

En effet, Uber Eats ne fournit pas le matériel et les équipements nécessaires pour ce travail. D’ailleurs, c’est également le cas chez Deliveroo, Everli, Cajoo, etc. Ainsi, avant de postuler chez le géant de la livraison à domicile ou même chez un de chez ses concurrents, il faudra également prévoir le matériel. De quel matériel parle-t-on exactement ?

Le premier matériel qu’un livreur Uber Eats doit avoir en sa possession est son moyen de déplacement. Il faut bien prévoir un moyen de déplacement pour assurer les livraisons. Et à ce titre, Uber Eats privilégie le vélo. Pourquoi le vélo ? Il y a trois raisons qui expliquent le choix du vélo et nous allons les décrypter tout de suite.

Pourquoi le vélo ?

Ce qu’il faut savoir avant tout c’est que, comme la plupart des plateformes proposant des services de livraison, Uber Eats tient à faciliter au maximum l’accès au travail de livreur. Et en matière de moyen de transport, il n’y a pas plus accessible que le vélo. Tout le monde est d’accord sur ce point.

L’usage du vélo est aussi bénéfique pour les livreurs. Même s’ils doivent pédaler tout au long de la journée, ils n’auront pas à payer le carburant, ce qui leur permet de gagner plus. Par la même occasion, ils en profitent également pour faire du sport. Après tout, il n’y a pas meilleur moyen d’entretenir son corps que le sport au travail.

Enfin, Uber Eats s’est engagé il y a quelque temps à réduire l’impact carbone de l’entreprise sur l’environnement. Pour réduire l’impact carbone et prétendre être effectivement écoresponsable, la firme se doit de minimiser l’utilisation du pétrole. Or, jusqu’à présent, le vélo reste le moyen de transport le plus propre.

Voilà donc les trois raisons qui expliquent le choix du vélo chez Uber Eats, mais aussi chez les livreurs. Alors, que faire si l’on n’a pas de vélo.

Devenir livreur Uber Eats en scooter

Uber Eats privilégie en effet la livraison à vélo, mais il n’empêche que la firme américaine accepte également la livraison en scooter, en voiture et avec d’autres moyens de transport motorisés (ou électriques). Pour pouvoir livrer avec un véhicule à moteur par contre, il y a des conditions en plus à respecter.

La première condition pour devenir livreur Uber Eats en scooter (ou autre véhicule motorisé) est d’avoir une capacité de transport de marchandise. Or, pour bénéficier de cette attestation, il faut créer une entreprise de transport de colis. Et comme nous l’avons vu plus haut, la création d’une telle entreprise est plus compliquée que la création d’une auto-entreprise en France.

Le candidat souhaitant devenir livreur Uber Eats en scooter devra aussi disposer d’un permis de conduire ainsi que des papiers du véhicule. Enfin, il doit aussi s’assurer que la région dans laquelle il souhaite travailler accepte la livraison en véhicule motorisé.

Inscription chez Uber Eats

Une fois que vous avez à votre disposition votre moyen de déplacement/transport et que vous avez créé votre entreprise (auto-entreprise ou entreprise de transport de colis), il ne vous reste plus qu’à vous inscrire chez Uber Eats.

La procédure d’inscription est particulièrement simple. Pour commencer, rendez-vous sur le site officiel d’Uber Eats pour trouver le formulaire d’inscription. Ce formulaire vous demandera de fournir les informations vous concernant, dont votre nom, prénom, adresse email et numéro de téléphone. Vous serez ensuite invité à fournir les documents nécessaires à votre candidature.

Les documents nécessaires pour postuler en tant que livreur chez Uber Eats sont les suivants : une pièce justificative de votre statut d’entrepreneur (extrait Kbis ou extrait K), une photo d’identité et une pièce d’identité. Il faudra donc penser à scanner ces documents pour avoir des copies électroniques à fournir lors de l’inscription.

Une fois que votre candidature est acceptée, vous serez contacté par l’entreprise. Il ne vous restera plus à ce stade qu’à télécharger l’application pour recevoir vos commandes et à toucher vos premières commissions.

Voilà donc tout ce que vous devez savoir si vous comptez devenir un livreur Uber Eats. D’une manière générale, les procédures pour devenir livreur chez les autres plateformes de livraison sont similaires à quelques détails près.

Partager :