Entrepreneurs – conseils pour évaluer les risques en entreprise

31
Partager :

Chaque entreprise doit faire face à des risques ; si l’entreprise ne met pas en place des techniques de prévention des risques, sa réussite pourra être en danger. En entreprise, la gestion des risques en entreprise consiste à analyser chaque situation et identifier ce qui pourra entrainer des accidents ; c’est pour cette raison que chaque entreprise est obligée de procéder à une évaluation des risques pour pouvoir mettre en place les mesures de prévention. Une entreprise ayant identifié les risques sera mieux préparée et aura une solution efficace de les traiter.

Prévention des accidents du travail

En entreprise, l’employeur et le salarié ont un rôle à jouer dans la Prévention des risques du travail ; l’employeur devra évaluer les risques et mettre en place des actions pour les prévenir. En contrepartie, les salariés doivent suivre les mesures de prévention et de sécurités instaurer par leur employeur. Il faut souligner que toutes les professions sont exposées aux accidents du travail et les différentes composantes du travail peuvent être à l’origine d’accidents ; le salarié, l’organisation, les méthodes de travail, l’environnement, les produits, l’équipement et matériel de travail…Dans toutes les situations, la maitrise des risques et la prévention des accidents s’appuient toujours sur le suivi des recommandés émis par les acteurs de la prévention. L’employeur devra réaliser des évaluations et des préventions des risques professionnels, la mise à jour du document unique, réalisation des actions d’information et de formation et la mise en place d’une organisation et des moyens. Parmi les différents risques, les accidents de la route sont négligés par la majorité des entreprises, et les préventions ne figurent même pas dans le fameux document unique. Cependant, le risque routier est la première cause d’accident mortel lié au travail. Entreprise ou salaire, prévenir le risque routier, c’est agir sur différentes dimensions : dont l’état des véhicules, les compétences du salarié et collaborateur à la conduite, le type de déplacement, la communication et l’organisation.

Initiation à la démarche de prévention du risque routier

Pour prévenir le risque routier, l’entreprise doit s’appuyer sur la politique de prévention définie dans le document unique, mais également sur l’implication des salariés et de leur participation. Pour le plan d’action à mettre en place pour réduire et minimiser les risques, le chef et ses collaborateurs doivent s’inspirer des bonnes pratiques sur l’organisation des déplacements, le choix du véhicule, l’entretien, l’optimisation des compétences du conducteur et le protocole de communication.

Partager :