Comment fonctionne la téléassistance ?

48
Partager :

Vous êtes certainement un travailleur qui sort de la maison tous les matins, et revient le soir. Et en plus vous avez une personne du troisième âge ou infirme chez vous, vous avez peur de le laisser seul. Vous craignez qu’il ne fasse une chute sans secouriste à côté. Quoi de plus pratique qu’un service de téléassistance pour veiller à la sécurité de cette personne en votre absence ? Ces derniers ont un système qui leur permet de voir si leur proche est en danger ou pas, et leur porte secours s’il l’est. Mais qu’est-ce que téléassistance ? Et comment fonction-TI ?

Qu’est-ce que la téléassistance ?

Avec le temps, l’on prend de l’âge. La santé devient très fragile, ce qui implique de grandes précautions quant aux gestes qu’on doit faire, car ceux-ci deviennent difficiles. C’est ainsi que la téléassistance a été mise en place depuis près de 40 ans pour porter secours à ces personnes qui chutent seules dans leurs chambres, et qui n’arrivent pas à se relever. Il s’agit d’un système permettant aux séniors de contacter leurs proches directement, ou par le biais d’un service téléphonique en appuyant juste un bouton en cas de dangers. Ce système permet donc de veiller au bien-être des personnes âgées tout en respectant leurs intimités.
Il existe trois types de téléassistance, à savoir : la téléassistance à distance ; la téléassistance mobile ; la téléassistance médicalisée.
Mais comment fonctionne-t-elle donc ? Comment une tierce personne en danger dans son domicile  peut contacter un proche, ou un centre téléphonique ?

A lire aussi : Cagnotte en ligne : pour quelle occasion ?

Fonctionnement de la téléassistance

L’objectif principal de la téléassistance est de prévenir  rapidement une personne pouvant porter secours au senior en danger. Ce système met en jeu trois acteurs à savoir le senior, le centre d’appel et un membre proche du senior. Beaucoup de gens en font usage du fait de sa praticité et de sa fiabilité.
Techniquement, le dispositif fonctionne grâce à deux choses, le bouton d’alerte et le boîtier en connexion avec le central téléphonique. Le boîtier dispose d’un haut-parleur qui permet à la victime et l’agence de téléphonie de communiquer après avoir lancé un appel d’urgence. Dans bien des cas, l’alarme est déclenchée de façon manuelle par le senior. Cependant, de nos jours, cela peut être possible par le biais des capteurs qui seront installés dans la maison.

Une fois l’appel reçu par la télé assistant, ce dernier essaie de communiquer avec le senior pour voir ce qui ne va pas. Celui-ci est donc chargé d’informer les parents du senior de la situation. Le senior est réconforté par le télé assistant qui l’informe de l’évolution des choses. Si ce dernier n’arrive pas à joindre les parents du senior, il doit informer la police ou les pompiers. Mais s’il arrivait qu’après discussion, c’était une erreur, l’alarme doit tout simplement être coupée.
Du côté administratif, le senior qui souhaite bénéficier de ces services doit nécessecairement souscrire à une offre de l’agence de son choix. Ensuite il devra remplir quelques formalités, puis renseigner surtout les contacts qui lui seront demandés.

A découvrir également : Progiciels : de la gestion multifluides au traitement de l'alerte

Partager :