Le calendrier lunaire et son utilisation dans la vite quotidienne

26
Partager :
Potager / Jardin

Nos aïeux, qui ne connaissaient pas le calendrier tel que nous le connaissons, ont rythmé leurs journées selon la course du Soleil, mais ont rythmé leurs vies selon la course de la lune. C’est pour dire que la position de cette seule satellite de la Terre, qui peut sembler inutile pour certains, a une influence importante sur notre vie. Découvrons ensemble le calendrier lunaire et son utilisation.

Comprendre le calendrier lunaire

Un calendrier lunaire est un calendrier qui présente les différentes phases de la lune. La durée moyenne d’un mois pour un calendrier lunaire est la durée d’une phase complète de la lune, c’est-à-dire entre 29 et 30 jours (exactement 29jour, 12 heures, 44 minutes, 2,80 secondes).

Durant cette période, la lune passe par plusieurs phases :

  • Nouvelle lune : complètement invisible
  • Premier croissant : environ 25% visible
  • Premier quartier : 50% visible
  • Gibbeuse ascendante : environ 75% visible
  • Pleine lune : 100% visible
  • Gibbeuse descendante : environ 75% visible
  • Dernier quartier : 50% visible
  • Dernier crissant : environ 25% visible

La période entre la nouvelle lune et la pleine lune est appelée Lune croissante quand le pourcentage de visibilité augmente ; et la période entre la pleine lune et la nouvelle lune, quand ce pourcentage diminue, est appelée Lune décroissante.

Explication scientifique

La lune ne change pas de forme, ni ne disparaît complètement. Elle est toujours ronde, et garde la même proportion. Seule la proportion éclairée par le soleil varie. En effet, nous ne voyons à l’œil nu que sa partie éclairée par le soleil.

La partie plongée dans le noir est le résultat de l’alignement des trois astres : le soleil, la lune et la Terre. Lors de la pleine lune, la Terre n’est pas sur la trajectoire de la lumière du soleil, tandis que lors de la nouvelle lune, la Terre cache complètement la Lune, qui est 7 fois plus petite, pour rappel.

Vivre avec la Lune

Le phénomène le plus connu, qui est causé par l’influence de la position de la Lune, est la marée. Les marées conditionnent la vie de plusieurs personnes, comme les pêcheurs par exemple. Alors, pourquoi ne pas croire que la marée n’est pas la seule conséquence de cette position de la lune ?

Quelques exemples d’utilisations du calendrier lunaire :

Pour les récoltes et la culture

Les récoltes sont meilleures lors de la phase de croissance de la lune, les plantes ont plus de vitalité. Ils existent des calendriers lunaires qui montrent les bons moments pour les récoltes, pour l’élimination des mauvaises herbes…

Pour les cheveux

Comme les plantes, les cheveux ont plus de vitalités en lune croissante. C’est donc le bon moment par exemple de les couper, ils seront plus faciles à coiffer. Cependant, ils repousseront plus vite que si vous les coupez lors d’une phase de lune décroissante. Pour colorer vos cheveux, choisissez une phase de lune descendante pour que la teinture puisse plus facilement s’intégrer. Il existe des calendriers lunaires qui indiquent chaque moment pour des opérations sur les chevelures.

Pour le temps qu’il va faire

Les ingénieurs météorologues consultent entre autres le calendrier lunaire pour prédire le temps. Car il y a réellement des tendances, comme quand on remarque qu’il n’y a généralement pas de pluie lors de la phase de pleine lune. Il existe aussi des calendriers lunaires qui font office de calendrier météo.

Pour les animaux

Les éleveurs doivent aussi prendre en compte le calendrier lunaire. En effet, certains animaux sont rythmés par les phases de la lune, et peuvent ne pas pondre par exemple des œufs à une période donnée, ou ne pas donner de lait de bonne qualité.

Le sujet vous intéresse ? Rendez-vous sur webcalendrier.fr pour télécharger gratuitement le calendrier lunaire 2014.

Partager :