AvenAO cède ses activités intégration de logiciels CAO à Prodways

4
Partager :

Le célèbre fabricant de machines d’impression en France vient de s’offrir des activités d’intégration de logiciel d’AvenAO. Coût de l’opération : 10 millions d’euros. C’est une société présentant un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros et qui emploie 75 personnes. C’est surtout l’un des principaux intégrateurs de Solidworks, le logiciel d’intégration de conception 3D de Dassault Systèmes. De son côté, Prodways est une société qui a su se positionner sur l’ensemble de la chaîne de fabrication 3D en produisant des machines d’impression 3D. Ce rachat est alors un gros coup pour l’entreprise qui entend étendre ses activités à l’international.

Un achat pour compléter son offre de services

Selon les spécialistes du domaine, Prodways avait longtemps émis le souhait d’acheter AvenAO afin de compléter son offre de services. En effet, il lui manquait une expertise en conception 3D et en optimisation topologique afin d’accompagner ses clients dans l’acquisition d’une machine d’impression 3D. En ce sens, il faut souligner le fait que l’impression 3D permet d’économiser jusqu’à 30% de matière par rapport à un usage conventionnel. Surtout, les logiciels du français Dassault figurent parmi les meilleurs pour ces types de conceptions.

Prodways compte sur AvenAO

Pour dérouler cette expertise en conception 3D et en optimisation topologique, Prodways compte largement sur AvenAo qui a déjà fait ses preuves dans le secteur. De plus, la moitié de l’effectif d’AvenAo est constituée d’ingénieurs en assistance technique qui sont chargés d’accompagner les clients dans la prise en main de leurs logiciels, notamment mastercam. Au fil des années, AvenAo s’est surtout imposé comme l’un des leaders de la distribution de machines d’impression 3D et grand concurrent de Prodways ces dernières années. Toutefois, le rachat d’AvenAo par Prodways ne va porter que AvenAo solution 3D et surtout 3Dservicad.

Le rôle de la filiale sera en suspens

Après son rachat, le rôle de la filiale va largement rester en suspens en attendant. En effet, 3D systems a bien pris en compte l’objectif qui est d’adosser AvenAon à Prodways dans le but d’accélérer son développement. Pendant ce temps, Creatix3D poursuit son activité, notamment dans le domaine de la vente de matériaux d’impression auprès de son parc avec plus de 150 clients. Autre activité non concernée par l’opération, on a Be-Cloud, la filiale qui est dédiée à la vente de solutions Cloud de Microsoft. Celle-ci fait environ 2 millions d’euros de chiffres d’affaires par an.

Partager :