ONG : quel est leur rôle ?

112
Partager :

Les Organisations Non Gouvernementales (ONG) sont nombreuses dans le monde. Elles soutiennent des causes différentes et le terme d’ONG recouvre une large palette d’organisations ayant des natures diverses. Aucune juridiction précise n’est établie, même au sein de l’Union Européenne. Mais alors, quelle est la place des ONG aujourd’hui dans le monde ?

Concrètement, une ONG c’est quoi ?

Une ONG est une association à but non lucratif qui a été créée par des acteurs privés. Elle est financée par le biais de dons, réalisés directement ou en ligne. Dans le cas d’Action Contre la Faim, il est possible de le faire en cliquant sur https://www.actioncontrelafaim.org/faire-un-don/. Si aucun statut juridique ne règlemente les Organisations Non Gouvernementales, la convention adoptée par 12 pays en 1986 met en avant les critères suivants :

A voir aussi : Une aide en cas d’évènements fâcheux

  • Une ONG doit avoir un but non lucratif d’utilité internationale.
  • Elle doit exercer une activité effective dans un minimum de deux états.
  • Elle a été créée via un acte relevant du droit interne d’une partie.
  • Son siège statutaire doit se situer dans un pays. Son siège réel peut l’être aussi, mais peut également se trouver sur un autre territoire.

En général, les ONG se voient comme des représentantes de la société civile. Leur activité, quant à elle, se fait à l’échelle nationale, mais aussi internationale. Les domaines d’intervention sont très variés. Il peut s’agir d’actions environnementales, mais aussi humanitaires, à l’exemple d’Action Contre la Faim. L’ONG lutte contre la faim dans le monde et vient en aide aux populations les plus défavorisées. 

Les ONG, une fonction de sentinelles

Par ailleurs, il faut savoir que la plupart des ONG exercent aujourd’hui une fonction de sentinelles. Elles prolongent ainsi leurs missions par de la surveillance et de la veille relatives aux engagements internationaux qui ont été souscrits par les états dans lesquelles elles interviennent. Dans certains cas, il est possible que des tâches d’enquête leur soient attribuées juridiquement parlant. Ainsi, lors de conflits majeurs, il n’est pas rare que les Organisations Non Gouvernementales de secours aient accès à des zones sensibles, ce qui leur permet de rencontrer des populations locales n’ayant accès à aucune assistance. Et si ces associations bénéficient d’une vision favorable auprès de ces populations, il se peut qu’une simple action nuise à leur légitimité. Elles doivent donc faire attention à leurs actes. 

Lire également : Pourquoi passer votre formation en conduite automobile chez CFSR Fontaine ?

L’expertise des ONG, un argument de poids

Grâce aux missions réalisées sur le terrain, les ONG sont en capacité de réaliser un travail de pression et l’influence sur certains états. Leur degré d’expertise est d’ailleurs toujours plus reconnu, ce qui leur permet d’influencer certaines décisions internationales. Une connaissance qui s’exerce dans des domaines variés que peuvent être les droits de l’homme, mais aussi la lutte contre la corruption ou la faim et l’aide au développement des populations défavorisées. 

Par exemple, les ONG ont tenu un rôle important dans le succès de la Conférence de Paris sur le climat en 2015 et qui a été reconnu à la fois par les Nations Unies et plusieurs états. Ainsi, ces associations représentaient plus des deux tiers des structures non étatiques présentes pour l’occasion. Certains pays avaient même inclus dans leur délégation des représentants d’Organisations Non Gouvernementales. 

Partager :