Les 10 choses que vous ignorez sur les jeunes et la musique classique

147
Partager :
Partitions violon

Partitions violon

Oui les jeunes et la musique classique peuvent faire bon ménage ; oui les jeunes n’ont pas que des portables dans leurs sacs à dos mais aussi des partitions violon, et oui certains jeunes s’épanouissent en jouant d’un instrument : la preuve !

A découvrir également : Comment bien organiser une soirée ?

 

  1. La musique est un langage universel… elle permet aux individus de communiquer. Les hymnes nationaux en sont le meilleur exemple comme La Marseillaise avec le drapeau tricolore et le bonnet phrygien.
  2. Les nouveaux modes de consommation culturelle accentuent les curiosités. La musique s’écoute partout, n’importe où et n’importe quand. Téléphone portable, baladeur M3, tablette..les supports sont nombreux et multi-canaux.
  3. Il faut le rappeler, de grands compositeurs ont écrit des partitions très simples et accessibles. La célèbre comptine “Ah  Vous dirai je maman” se chante sur un air de Mozart.
  4. L’apprentissage à l’école avec des intervenants musicaux, (notamment avec l’application des nouveaux rythmes scolaires), des places moins chères dans les lieux de concerts, la possibilité de louer des instruments au lieu de les acheter…la musique classique se démocratise et cherche à rencontrer et fidéliser de nouveaux publics dont le jeune public.
  5. La génération “digital natives” change la donne. Prenons un exemple : Pendant le mois de septembre à Los Angeles, un bus jaune baptisé «bus Bethoveen» a sillonné la ville pour amener de la musique classique en 3D à la population. Le casque de réalité virtuelle Oculus Rift, plus connu pour son utilisation dans le domaine des jeux vidéo, a été utilisé pour faire ressentir Beethoven à un public nouveau, rapporte le Huffington Post.
  6. De nombreux films ont pour sujet la musique classique. Amadeus de Milos Forman, Tous les matins du monde d’Alain Corneau… Lorsque le cinéma et la musique classique s’associent, ce sont de belles découvertes. Sans oublier les musiques de films comme l’Odyssée de l’Espace qui ont mis en avant l’oeuvre de grands compositeurs comme ici Richard Strauss.
  7. Quand ils pratiquent un instrument, les jeunes se planquent la plupart du temps de leurs copains car “c’est un peu la honte” mais bon ils continuent quand même à jouer en cachette !
  8. L’influence parentale est certes prépondérante mais elle n’est pas exhaustive car un copain, un grands-parents, une babysitter, un professeur, peuvent autant être de bons stimulus.
  9. Même si le patrimoine musical français est bien moindre que le patrimoine littéraire français, contrairement à l’Allemagne par exemple, il n’en demeure pas moins riche : musique médiévale, de la Renaissance, baroque, classique, romantique, moderne, contemporaine, folklorique…le choix est vaste.

Et pour finir, il vous faut regarder cette vidéo mise en avant il y a 2 ans par le festival de musique classique belge, BClassic. La campagne, intitulée « The Classical Comeback », présente Wayeva, un groupe de danseuses coréennes à la chorégraphie lascive. Leurs mouvements sont rythmés par la symphonie du Nouveau Monde de Dvorják.

Lire également : Les flexibles en silicone ont bonne réputation

Partager :