Focus sur l’usinage du cuivre

65
Partager :

La fabrication des pièces de précision ou d’usure fait appel à un métal d’exception qu’est le cuivre. De par sa mise en œuvre assez chirurgicale, l’usinage du cuivre reste un exercice réservé aux professionnels. Pour avoir entière satisfaction, les industriels doivent se rapprocher des fabricants spécialisés dans l’usinage des métaux et dans la réalisation des pièces de précision.

Comment opérer pour l’usinage du cuivre ?

Avec l’usinage du cuivre, la solide connaissance des propriétés de ce métal est un critère fondamental auquel le fabricant doit se montrer à la hauteur. En outre, il est important de savoir identifier les atouts et les points faibles de ce métal tout en acquérant la maîtrise des nombreuses méthodes d’usinage existantes. De cette manière, l’industriel sera en mesure de sélectionner le procédé le plus approprié aux pièces que ses clients commandent.

A découvrir également : Les chaînes d’informations continues vont-elles trop vite ?

Pour la découpe du métal, il existe trois types de manœuvres : le refendage, le cisaillage ou encore la découpe au couteau. En ce moment, l’usage des outillages dernier cri comme les machines laser ou bien le jet d’eau à haute pression se trouve à la mode, toutefois grâce à la faible résistance du cuivre, la découpe peut être réalisée assez facilement à la main. Après la découpe, il faut penser au façonnage de la pièce dont les techniques possibles sont nombreuses. De même pour l’assemblage, les fabricants ont l’embarras du choix avec le modèle d’assemblage mécanique utilisant des vis et des rivets ou l’assemblage thermique avec le procédé de soudage ou encore le mode d’assemblage par compression au moyen de joints collés. D’ailleurs, les procédés d’usinage restent les mêmes pour les différents alliages de cuivre, une situation qui arrange bien les clients et les fabricants.

La qualité de l’usinage du cuivre dépend de l’expérience du fabricant

Dans le domaine de la conception des pièces de sécurité et d’usure, les clients cherchent surtout à utiliser des pièces à l’épreuve des contraintes extrêmes. Pour l’usinage du cuivre, le savoir-faire et le professionnalisme sont des qualités fondamentales que les fabricants doivent détenir. A partir des plans émis, les fabricants réalisent les commandes de leurs clients tout en respectant les clauses du cahier des charges. L’intervention des spécialistes de l’usinage du cuivre inclut la conception, l’élaboration et le traitement de surface. Certaines entreprises offrent même des prestations sortant du cadre de la production avec le suivi et l’accompagnement des commandes des clients. Pour cela, elles vont jusqu’à organiser la livraison et le stockage des produits selon les demandes des clients.

A lire aussi : Vins bio : les bonnes conditions climatiques pour le produire

Partager :