Est-il toujours intéressant de devenir propriétaire ?

1516
Partager :
crédit-hypothécaire

Le Belge a la brique dans le ventre c’est un fait mais est-il toujours intéressant d’investir dans l’immobilier ? Bien que ces derniers temps le crédit hypothécaire a profité de taux avantageux, il semblerait que le nombre de propriétaires en Belgique a stagné depuis 2004. Quelles en sont les raisons ?

Selon une étude menée par Eurostat, il y avait en 2004 72,2% de propriétaires en Belgique. En 2014 et donc 10 ans plus tard, la proportion de Belges qui étaient propriétaires s’élève a 72,3%. La proportion de propriétaires en Belgique a donc stagné. Dans le reste l’Europe, la tendance générale est à l’augmentation du pourcentage de propriétaires. Est-il donc toujours intéressant d’investir dans l’achat d’une maison ou est-ce que le Belge a perdu sa brique dans le ventre ?

A lire également : Comment investir dans l'immobilier sans risque ?

Le crédit hypothécaire: investir à moindres coûts

Cette étude ne prend évidemment pas en compte le fait que ce début d’année a été très avantageux pour les futurs propriétaires. Depuis fin 2014, les taux de crédit hypothécaire n’ont pas arrêté de chuter. Grâce à ces taux avantageux, il est donc devenu très intéressant de devenir propriétaire. Attention cependant que le crédit hypothécaire a longue durée remonte légèrement en ce début de mois de mai. Après une montée des taux sur les obligations d’état, le crédit hypothécaire suit: il est donc toujours temps de prendre un crédit hypothécaire ou de faire un rachat de crédit avant que les taux ne remontent. N’hésitez pas à renégocier votre crédit avec votre banque.

Les mœurs et les conditions changent

Il faut dire que depuis 2014, beaucoup de choses ont changé et évolué comme les questions socio-économiques. Bien que le crédit hypothécaire profite de taux extrêmement bas, les conditions d’octroie se sont durcies. Aujourd’hui, les mœurs ont également évolué. Il y a plus de séparations et donc plus de locations qu’auparavant. Les jeunes font de plus longues études et investissent moins vite dans l’immobilier. Au final, il reste intéressant d’investir dans l’immobilier en Belgique mais les conditions ainsi que les modes de vie ont changé.

A découvrir également : L’ubérisation de la médecine est en marche

Source: Le Soir

Les avantages et les inconvénients de l’achat immobilier

Être propriétaire immobilier est un investissement assez conséquent avec des avantages et des inconvénients. Être propriétaire assure une sécurité financière à long terme car cela permet de ne plus avoir à payer un loyer mensuel. La valeur du bien augmente souvent au fil des années, ce qui peut rapporter gros en cas de revente.

Il existe aussi quelques inconvénients à l’achat immobilier. Le coût initial est très élevé et nécessite souvent des prêts hypothécaires importants. Les travaux d’entretien sont aussi coûteux et peuvent parfois survenir sans prévenir.

En tant que propriétaire immobilier, vous êtes responsable de toutes les réparations nécessaires dans votre maison ou appartement ainsi que de tous les frais associés aux services publics tels que le chauffage ou la plomberie. L’immobilier peut être difficile à vendre si le marché n’est pas favorable.

Vous devez prendre une décision quant à l’achat d’un bien immobilier en Belgique. Bien qu’il puisse s’avérer rentable sur le long terme pour certaines personnes/familles/entreprises/investisseurs/etc., cela dépendra toujours du contexte personnel et économique spécifique.

Source: La Libre Belgique

Les alternatives possibles à l’achat immobilier : location, investissement locatif

Malgré les avantages d’être propriétaire, il existe des alternatives intéressantes. La location est une option pour ceux qui ne sont pas prêts ou qui ne peuvent pas se permettre d’acheter un bien immobilier. Bien que cela ne donne pas la sécurité financière à long terme offerte par la propriété, cela peut s’avérer être une solution plus flexible et moins coûteuse.

De même, investir dans l’immobilier locatif peut aussi être une option viable pour ceux qui cherchent à générer des revenus passifs. L’investissement locatif implique d’acheter un bien immobilier spécifiquement dans le but de le louer afin de générer des gains réguliers. Cette méthode nécessite souvent davantage de connaissances en matière de gestion immobilière et demande du temps ainsi qu’une certaine capacité financière initiale.

Il y a aussi la possibilité de participer à des programmes coopératifs où plusieurs personnes mettent leur argent ensemble pour acheter collectivement un immeuble avec chacun sa quote-part dans celui-ci. Ce choix n’est pas encore très développé sur le marché belge.

Si vous préférez éviter les tracas associés au statut de propriétaire tout en ayant quand même quelques garanties sur votre logement, vous pouvez opter pour la colocation entre amis ou choisir Airbnb plutôt que de signer un bail classique.


Il faut prendre une décision importante comme celle-ci sur votre futur domicile ou investissement.

Source : La Libre Belgique

Partager :