Est-il toujours intéressant de devenir propriétaire ?

27
Partager :
crédit-hypothécaire

Le Belge a la brique dans le ventre c’est un fait mais est-il toujours intéressant d’investir dans l’immobilier ? Bien que ces derniers temps le crédit hypothécaire a profité de taux avantageux, il semblerait que le nombre de propriétaires en Belgique a stagné depuis 2004. Quelles en sont les raisons ?

Selon une étude menée par Eurostat, il y avait en 2004 72,2% de propriétaires en Belgique. En 2014 et donc 10 ans plus tard, la proportion de Belges qui étaient propriétaires s’élève a 72,3%. La proportion de propriétaires en Belgique a donc stagné. Dans le reste l’Europe, la tendance générale est à l’augmentation du pourcentage de propriétaires. Est-il donc toujours intéressant d’investir dans l’achat d’une maison ou est-ce que le Belge a perdu sa brique dans le ventre ?

Le crédit hypothécaire: investir à moindres coûts

Cette étude ne prend évidemment pas en compte le fait que ce début d’année a été très avantageux pour les futurs propriétaires. Depuis fin 2014, les taux de crédit hypothécaire n’ont pas arrêté de chuter. Grâce à ces taux avantageux, il est donc devenu très intéressant de devenir propriétaire. Attention cependant que le crédit hypothécaire a longue durée remonte légèrement en ce début de mois de mai. Après une montée des taux sur les obligations d’état, le crédit hypothécaire suit: il est donc toujours temps de prendre un crédit hypothécaire ou de faire un rachat de crédit avant que les taux ne remontent. N’hésitez pas à renégocier votre crédit avec votre banque.

Les mœurs et les conditions changent

Il faut dire que depuis 2014, beaucoup de choses ont changé et évolué comme les questions socio-économiques. Bien que le crédit hypothécaire profite de taux extrêmement bas, les conditions d’octroie se sont durcies. Aujourd’hui, les mœurs ont également évolué. Il y a plus de séparations et donc plus de locations qu’auparavant. Les jeunes font de plus longues études et investissent moins vite dans l’immobilier. Au final, il reste intéressant d’investir dans l’immobilier en Belgique mais les conditions ainsi que les modes de vie ont changé.

Source: Le Soir

Partager :