Les essentiels pour conduire au Cambodge

139
Partager :
circuit Cambodge

Le pays des Khmers se découvre selon vos envies. Que ce soit à moto, en train ou en voiture, tout dépend de votre bon vouloir. Néanmoins, avant d’entreprendre votre circuit Cambodge à bord de l’un de ces moyens de transport, retenez les quelques informations qui vont suivre.

Quels permis pour circuler au Cambodge ?

Pour circuler librement avec votre moto ou voiture au cours de votre circuit Cambodge, vous devez être en possession d’un permis de conduire cambodgien. Pour l’avoir, intégrez une auto-école en fournissant quelques pièces administratives (photocopie visa et passeport, 5 photos…). Puis, suivez les cours théoriques et pratiques. Le permis cambodgien s’obtient après 1 mois environ et en moyennant à peu près 45 dollars. Il a une validité de 1 an et pas plus. Sachez également que vous pourrez entreprendre votre circuit Cambodge à moto ou en voiture, si vous avez un permis de conduire thaïlandais qui est reconnu dans les pays de l’ASEAN.

A lire en complément : 16 idées pour sortir de la routine

photo cambodge

Généralité conduite au Cambodge

Pendant votre circuit Cambodge au cœur des grandes villes, vous remarquerez que la conduite se fait à droite comme en Europe, enfin presque. En effet, dans ce pays, personne ne respecte le Code de la route. Chacun conduit à sa guise et de la manière qui lui convient. Les priorités sont monopolisées par les camions et autres véhicules lourds. Malgré la présence des policiers au carrefour, tout de monde enfreint les règles de conduite, se faufile dangereusement pour éviter les embouteillages, grille les feux… Alors, durant vos vacances au Cambodge, restez sur garde et soyez toujours vigilant sur la route en conduisant prudemment.

A lire également : L’attractivité touristique de Pen Duick

Conseils de conduite au Cambodge

Afin de profiter pleinement de vos déplacements au cours de votre circuit au Cambodge,voici d’autres conseils et informations à ne pas oublier. En ville, évitez de rouler en fin de journée. À ce moment, il y a beaucoup de trafic et de piétons. Le vendredi et le samedi soir sont aussi à proscrire, car les jeunes ivres conduisent à toute vitesse sans se soucier des piétons et des conducteurs. Si vous préférez vous balader à moto, portez toujours votre casque en toutes circonstances. Ce dispositif de sécurité peut vous sauver la vie en cas d’accident. Et si vous n’en mettez pas et que la police vous attrape, vous serez sévèrement réprimandé.

Partager :