Comment entretenir un toit plat

274
Partager :

Les toits plats sont très répandus au Québec, surtout pour les immeubles à logement et les édifices commerciaux. Il s’agit d’une option intéressante car la surface de la toiture peut être transformée en espace de vie supplémentaire, accueillant une terrasse ou un jardin. Cependant, l’entretien des toits plats est plus exigeant car il faut répéter les inspections sur une base régulière et retirer la saleté qui a tendance à s’accumuler.

Pourquoi entretenir un toit plat?

Contrairement aux toitures en pente, la structure des toits plats ne permet pas une évacuation rapide des éléments tels que la pluie, la neige et la saleté. Un bon système de drainage doit être installé pour éviter les problèmes d’accumulation d’eau et de débris et les dommages causés par celles-ci.
En temps normal, un toit plat recouvert de membrane d’asphalte multicouches aura une durée de vie d’environ 15 à 20 ans. S’il est mal entretenu, sa durée de vie sera amputée de plusieurs années alors qu’au contraire, en prenant bien soin de la surface, il pourra atteindre 25 ans.
Cette affirmation s’applique aussi aux toits plats qui ont des revêtements en TPO et en EDPM.

A lire également : Un store extérieur pour profiter de l’air frais !

L’importance de l’inspection

Deux fois par année, les propriétaires d’immeubles coiffés de toits plats doivent monter pour faire un état des lieux. Ces inspections biannuelles permettent de constater d’éventuels dommages avant qu’ils ne soient trop graves. Les périodes idéales pour effectuer ces visites sont au printemps, après la disparition de la neige, et à l’automne, suite à la chute des feuilles.

Quoi surveiller durant l’inspection?

Avant toute chose, il est important de commencer avec un avertissement par rapport à la sécurité. Monter sur une toiture n’est pas une activité à prendre à la légère. Il faut suivre des précautions pour éviter les accidents qui peuvent être mineurs ou dans certains cas, très graves.
D’abord, l’état général de la surface est à surveiller. Si l’on constate des morceaux qui se détachent ou des sections qui gonflent, un problème existe quelque part.
Si, tel que mentionné auparavant, des accumulations d’eau ou de débris se sont formés dans certains coins de la toiture, le drain devra être vérifié pour voir s’il n’est pas brisé ou obstrué. Finalement, on doit regarder autour des installations telles que les cheminées, pour voir si elles sont en bon état.

A lire en complément : Construire des meubles en bois pour la décoration de votre jardin

Le nettoyage

Les visites d’inspection peuvent aussi se transformer en séance de nettoyage, si nécessaire. On enlève les feuilles, les roches, les branches, les débris et tout autre élément qui n’a pas sa place sur une toiture. Pour ce genre de nettoyage, un balai normal et un porte-poussière devraient convenir.
Le nettoyage des sections autour de la bouche d’aération et du système de drain est aussi très important, particulièrement en ce qui concerne les toits plats recouverts de gravier.
Pour un nettoyage effectué avec plus de précision, un couvreur professionnel offrira un travail reflétant son expérience dans le domaine. À ce propos, les inspections et les réparations de toiture peuvent aussi être confiées à des entrepreneurs spécialisés pour garantir un certain niveau de qualité et de fiabilité.

Partager :