Vente maison de particulier à particulier : comment fixer le prix

164
Partager :
Exposition véranda

Lorsqu’on se lance dans la vente d’un bien immobilier sans passer par un agent immobilier, il est nécessaire d’avoir une connaissance en la matière. Outre la rédaction de l’annonce, il est aussi primordial de fixer le prix de vente de la maison. Or, l’estimation de ce prix n’a pas lieu d’être qu’après une étude de l’offre locale et de l’évolution du marché. Néanmoins, on pourra quand même vous apporter quelques conseils pour mieux l’établir.

Évaluer la valeur de son bien, par quel moyen ?

A lire aussi : Conseil pour améliorer les performances d’un commerce

Pour avoir une estimation de la valeur de sa maison, le meilleur moyen serait de consulter un professionnel, notamment un conseiller en immobilier ou un notaire. Ou alors, on passe par une simulation immobilière en ligne. Celle-ci est devenue très pratique et non seulement elle est gratuite, mais le résultat de votre évaluation sera rapide et immédiat. Il suffit donc d’indiquer les caractéristiques de la maison : type de bien, adresse, le nombre d’étage, l’époque de sa construction, nombre de pièces, surface habitable, orientation de l’espace du logis, type de chauffage, nombre de salles de bain ainsi que l’état du lieu, de sa peinture et son installation électrique. Tous ces critères sont essentiels lorsqu’on se lance dans la vente maison entre particulier.

Comment bien fixer son prix ?

A lire en complément : Comment bien financer son mariage ?

Avant tout, il est nécessaire de faire le tour du marché local pour connaitre les prix pratiqués pour un bien similaire au vôtre. Si vous pensez que votre maison est encore en bon état par rapport aux autres concurrents, vous pourrez fixer un prix plus élevé. Aussi, si vous avez un doute concernant le prix de votre maison, vous pourrez toujours jouer sur la concurrence ou alors vous ouvrir à toute négociation. Lors d’une vente maison entre particulier, deux risques peuvent se produire : soit vous ne recevez pas de visite, soit il y aura de visites, mais pas de propositions d’achat. Aussi, il est éclair que vous allez devoir modifier la rédaction de votre annonce ou bien de faire quelques petits investissements pour améliorer l’état de votre bien. Aussi, il est pratiquement déconseillé de faire une surestimation du prix de votre bien en calculant par exemple le prix de revient et en prenant compte de ces caractéristiques et de sa situation. Faut-il alors rappeler que la localisation est aussi un critère d’évaluation, car si la maison est bien située, vous pouvez toujours hausser le prix.

Partager :