Travail à mi-temps : combien d’heures possible ?

62
Partager :

En Europe comme partout ailleurs, le travail à mi-temps connaît des évolutions. Ce mode d’emploi consiste à travailler pour une demi-journée. Pour information, ce type d’emploi est généralement exercé par les femmes surtout lors de leur congé maternité, et ce, dans tous les secteurs d’activité. Toutefois, quelle est la durée normale d’un travail à mi-temps ? On vous donne la réponse dans cet article.

Travail à mi-temps et travail à plein temps : quelle différence ?

Pour mieux comprendre ce à quoi renvoi le travail à mi-temps, il est plus simple d’en faire une différence avec le travail à plein-temps. En général, la durée du travail par semaine est de 35 heures au moins et 48 heures au plus. Quel que soit le secteur d’activité de votre entreprise ou même le nombre d’employés, cette réglementation est celle qui doit être appliquée.

A lire aussi : Comment calmer un père ?

Ceci étant, il est important de rappeler que ces heures n’incluent pas celles-dites ‘’supplémentaires’’,  car ces dernières ont une base de calcul qui leur est propre. D’ailleurs, cette base est le terme des heures légales de fin de travail journalier ou hebdomadaire.

Pour ce qui est de la détermination de la durée d’heure de travail pour un contrat à temps partiel, il faut se focaliser sur la durée qu’aura établie la législation en vigueur. Pour information, cette durée peut être établie en se focalisant sur une base annuelle, mensuelle ou alors hebdomadaire.

A lire aussi : Quel est le montant maximum d'une pension alimentaire ?

Toutefois, il peut arriver que la durée de travail au sein d’une entreprise soit inférieure à la durée d’heure légale, que faire dans ce cas ? Dans une situation pareille, la durée d’heure de travail à mi-temps devrait se baser sur celle imposée par l’accord de branche.

Travail à temps partiel : quelle durée ?

D’entrée de jeu, il faut savoir que, lorsqu’un salarié travaille pendant des heures inférieures à la durée légale, il n’est pas exclu qu’il soit qualifié de travailleur à mi-temps. Vous ne le savez peut-être pas, mais la durée du travail à mi-temps est de 24 heures.

Cependant, il faut savoir que certaines exceptions peuvent être appliquées selon raisons personnelles de l’employé. Toutefois, pour que cela soit faisable, il faudrait que cela soit mentionné dans les clauses des dispositions légales en vigueur ou alors dans celles de l’accord de branche.

à mi-temps combien d'heures possible

Peut-on effectuer des heures supplémentaires dans le travail à temps partiel ?

La question de savoir s’il est possible pour les travailleurs à mi-temps d’effectuer des heures supplémentaires est très récurrente. En fait, ces catégories de travailleurs et plusieurs autres personnes qui n’appartiennent pas à cette catégorie estiment que le travail à mi-temps ne possède pas d’heures supplémentaires. Ce qui est totalement faux.

En réalité, ce qu’il faut comprendre ici est que c’est la dénomination qui a été modifiée, mais le contenu ou le fond du terme reste le même. Cela signifie que, lorsqu’on est dans le cadre d’un travail partiel, ce n’est plus le vocable ‘’heures supplémentaires’’ qui sera utilisé ici, mais plutôt celui ‘’heures complémentaires’’. Comme on l’a dit, les appellations diffèrent, mais toutes deux renvoient à la même réalité.

L’on ne saurait parler d’heures complémentaires sans en préciser la durée. Sur ce point, il faut savoir que les heures complémentaires sont limitées à 1/10ème de la durée hebdomadaire ou mensuelle du travail, telle qu’elle aura été fixée dans le contrat. Si par contre la durée de travail mensuelle ou hebdomadaire est fixée par un accord collectif, les heures complémentaires sont fixées à 1/3 de cette même durée.

Opter pour un travail à mi-temps : une bonne idée ?

Le travail à mi-temps ou à temps partiel possède de nombreux avantages. Avec une durée de travail de 24 heures, vous pouvez facilement consacrer votre temps à d’autres activités. Cette formule de travail est d’ailleurs beaucoup appréciée par les étudiants ou encore les femmes.

Par ailleurs, elle peut aussi être intéressante pour de nombreux salariés à temps partiel, car ces derniers bénéficient de certains avantages identiques à ceux des salariés à temps plein. On cite par exemple la durée de l’ancienneté du salarié à mi-temps qui est compatible comme celle d’un salarié à plein-temps.

Partager :