Traduction et interprétation : quelle est la différence ?

271
Partager :

traduction-interprete

Bien que les néophytes ne les connaissent pas forcément, les différences entre la traduction et l’interprétation sont nombreuses. Toutefois, le traducteur comme l’interprète transfère une langue étrangère vers sa langue maternelle à travers un discours écrit ou parlé. En ce sens, les connaissances linguistiques nécessaires dépassent de loin la simple maîtrise de la langue utilisée au quotidien ainsi que les connaissances spéciales sur le thème abordé.

Lire également : Location sono & Acoustique

Quel est le rôle de chacun ?

Les traducteurs travaillent avec un texte et en font une traduction écrite en général. Ils travaillent toujours vers leur langue maternelle et s’occupent de la traduction de textes très divers tels que des documents officiels, des courriers, des textes publicitaires ou encore des notices d’utilisation.

Pour les interprètes, ils sont chargés de transférer oralement une langue source vers une langue cible un discours oral. Dans la plupart des cas, ils travaillent d’une langue étrangère vers leur langue maternelle, mais rarement dans l’autre sens. On distingue alors deux formes d’interprétations : l’interprétation simultanée et l’interprétation consécutive. Le premier est un transfert immédiat du discours oral et le second est un processus durant laquelle l’interprète assimile d’abord le contenu avant de le transférer. D’autres formes d’interprétations prennent en compte l’interprétation judiciaire ou l’interprétation de la langue des signes.

Lire également : La communication par l'objet à l'ère du tout digital

Quel cursus pour la traduction et l’interprétation ?

Dans un cursus de traduction, l’étudiant s’entraîne à analyser un texte écrit et à le reformuler dans une autre langue de sorte qu’il soit compréhensible. Cette traduction ne concerne pas uniquement les mots, mais aussi toute la construction linguistique du texte ou sa présentation. Le traducteur se doit alors de travailler avec minutie et d’accorder une grande attention au détail.

Dans un cursus d’interprétation, l’étudiant s’entraîne surtout à comprendre et analyser rapidement un texte oral, à organiser son contenu par ordre d’importance, puis le rendre oralement, et avec assurance, dans la langue cible. Ce qui nécessite une prise de position rapide de l’interprète et la capacité à travailler sous pression.

Faites confiance à un professionnel

Pour vos taches de traduction, il est important de faire confiance à un professionnel reconnu pour la qualité de son travail. Il existe plusieurs agences spécialisées dans le domaine telles que http://www.adt-international-marseille.fr et avec des traducteurs de haut niveau. Cependant, n’hésitez pas à poser des questions sur sa manière de travailler, les outils de traduction utilisés et ses méthodes de contrôle. En effet, une traduction reste très sensible et un seul mot mal placé peut changer tout le texte.

Partager :