Qu’est-ce qui définit une maison « à forte intensité énergétique » ?

372
Partager :
label énergie

Une maison définie comme étant « à forte intensité énergétique », souvent appelée une passoire thermique, est une habitation qui nécessite une grande quantité d’énergie pour garantir le confort thermique de ses occupants. Cette situation est généralement due à une mauvaise isolation, à l’ancienneté des systèmes de chauffage ou à des installations énergétiques défectueuses. Identifier ces logements est crucial pour pouvoir entreprendre les rénovations nécessaires à l’amélioration de leur efficacité énergétique.

Si vous êtes propriétaire d’une telle construction, vous vous demandez peut-être quelles mesures prendre pour remédier à ces défaillances. C’est ici qu’interviennent des ressources comme Hellio (https://particulier.hellio.com/solutions/renovation-passoire-thermique) qui fournissent des informations pertinentes sur les étapes de rénovation à envisager. Une visite sur cette page peut vous éclairer sur des solutions pratiques pour transformer votre maison énergivore en un lieu de vie dont l’empreinte énergétique est réduite.

A lire également : Comment suivre son dossier cnaps ?

Des coupables majeurs de la haute consommation d’énergie

Les systèmes de chauffage et de refroidissement sont décisifs dans le bilan énergétique total d’un logement. Malheureusement, il n’est pas rare de trouver encore aujourd’hui des installations inefficaces comme des fenêtres à simple vitrage ou un chauffage central obsolète, voire absent.

Prenons quelques exemples frappants. À commencer par cette fameuse fenêtre à simple vitrage – responsable de pertes thermiques considérables, elle augmente la demande en chauffage ou climatisation, donc la consommation d’énergie. Ou ces charmantes maisons à l’allure rustique – dépourvues de tout système de chauffage central ! Voilà une facture d’énergie qui s’annonce salée.

A découvrir également : Qui peut souscrire à une assurance loyer impayé ?

Et le pire du pire ? Les logements équipés de radiateurs électriques à convection. Bien qu’ils semblent efficaces pour chauffer occasionnellement quelques pièces, ils consomment beaucoup d’électricité par rapport aux alternatives plus modernes comme les pompes à chaleur.

L’impact géographique sur l’intensité énergétique des logements en France

Le climat a une influence majeure sur l’intensité énergétique d’un logement. En France, nous distinguons trois zones climatiques : H1 (plus froid), H2 (modéré) et H3 (plus chaud). Les maisons nichées dans les chaînes montagneuses glaciales comme les Alpes subissent naturellement une demande accrue en chauffage et donc une intensité énergétique plus importante due au froid ambiant. De même, les habitations situées dans la zone fraîche H1 nécessitent généralement plus de chauffage comparativement à celles profitant de la douceur de la zone H3. A contrario, les maisons méditerranéennes peuvent être confrontées à un besoin accru en climatisation lors des fortes chaleurs, impactant la consommation d’énergie globale.

Les certificats de performance énergétique, étalon de l’intensité énergétique

En France, l’efficacité énergétique des habitations est quantifiée par les certificats de performance énergétique (CPE). Cet outil essentiel classe les propriétés dans sept catégories allant de A à G. Les logements estampillés “A” sont très performants – ils consomment peu d’énergie et émettent moins de CO2.

À l’autre bout du spectre, vous trouvez les propriétés notées “F” ou “G”. Ces logements à forte intensité énergétique ont une grande consommation d’énergie pour le chauffage, la climatisation et les besoins basiques, souvent due à des facteurs tels que des fenêtres à simple vitrage ou un système de chauffage obsolète. Heureusement, ces certificats recommandent également des améliorations pour réduire cette consommation.

Des astuces simples pour réduire sa consommation d’énergie à domicile

Des technologies intelligentes peuvent optimiser l’utilisation des appareils domestiques tout en réduisant leur consommation. L’intégration de sources renouvelables permet aussi une économie significative. Adopter un comportement responsable en matière d’énergie (utilisation raisonnée de l’éclairage, entretien régulier du système HVAC) peut aussi faire la différence. En équipant votre maison avec des appareils électroménagers de qualité supérieure, vous obtiendrez un rendement maximal avec une consommation minimale d’énergie.

Partager :