Rachat de crédit: Il n’est pas trop tard pour s’y intéresser !

153
Partager :
credit-hypothecaire-conseils

credit-hypothecaire-conseilsCeux qui ont suivi un peu l’actualité économique ces derniers mois le savent: les taux de crédits n’ont cessé de chuter depuis plus d’un an passant de 3,7% en moyenne en avril 2014 (pour les crédits hypothécaires) à moins de 2,5% au mois d’avril 2015. Une tendance qui a poussé de nombreux ménages à racheter leur crédit mais alors que les taux remontent petit à petit, est-il toujours intéressant de s’y intéresser ? 

Il fallait bien que cela s’arrête un jour: les taux des crédits hypothécaires ne pouvaient continuer à descendre éternellement et c’est vers le mois de mai 2015 qu’ils ont commencé à stagner avant de remonter petit à petit. Toutefois, par rapport à la dégringolade de ces dernières années, la hausse actuelle reste très modérée. A titre d’exemple, les taux moyens pour un crédit hypothécaire à taux fixe à 20 ans se situaient encore à près de 4% en avril 2011 puis sont descendus, presque sans discontinuer, jusqu’au seuil des 2% en avril 2015. Aujourd’hui aux alentours des 2,5%, les taux des crédits hypothécaires restent extrêmement attractifs pour ceux qui n’auraient pas encore tenté une renégociation de crédit.

A lire également : Logistique : la pénibilité du travail, un enjeu majeur

Le rachat de crédit: ça consiste en quoi ?

Lorsqu’on a souscrit à un crédit à un taux plus élevé que ceux en vigueur à l’heure actuelle, il est possible de négocier avec son organisme financier afin de revoir ce taux à la baisse. Cela permet aux souscripteurs de réaliser d’importantes économies mais également de réduire la durée de leur crédit hypothécaire.

Evidemment, l’organisme de crédit est susceptible de refuser de renégocier le crédit ou de proposer un taux moins avantageux que d’autres organismes financiers. Il peut donc être intéressant de racheter son crédit hypothécaire auprès d’un organisme concurrent qui pourra peut-être offrir des taux inférieurs. Cependant, dans cette situation précise, il faudra prendre en compte le fait qu’il y aura des frais supplémentaires pour racheter le crédit. Il faudra donc que l’économie réalisée grâce aux taux moins élevés soit plus importante que le coût du rachat de crédit.

A découvrir également : We Love Customers, la solution pour augmenter vos ventes

Pour plus d’informations sur le sujet, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’une agence spécialisée dans le rachat de crédit hypothécaire !

Partager :