Qui sont les célèbres navigateurs français ?

36
Partager :

Jacques Cartier

Faits en bref

NomJacques CartierDate de naissance 31 décembre 1491Date du décès 1 septembre 1557Lieu de naissanceSaint-malo, Bretagne, FranceLieu de décèsSaint-Malo, Bretagne, France

A lire également : Installer un spa à domicile : la tendance arrive en France

  • Synopsis
  • Premier Major Voyage en Amérique du Nord
  • Deuxième Voyage
  • Troisième Voyage
  • Vidéos connexes
  • Citer cette page

VITES1 de 11 « Si le sol était aussi bon que les ports, ce serait une bénédiction. « [L] a terre ne devrait pas être appelée la Nouvelle Terre, composée de pierres et d’horribles rochers accidentés ; car sur toute la rive nord, je n’ai pas vu un seul chariot de terre et pourtant j’ai atterri dans de nombreux endroits.  » « Sur 110 que nous étions, pas 10 étaient assez bien pour aider les autres, une chose pitoyable à voir.  » « Aujourd’hui était notre premier jour en mer. ThLe temps était bon, pas de nuages à l’horizon et nous prions pour une voile douce.  » « Nous avons repris les voiles en essayant de découvrir d’autres merveilles de ce nouveau monde.  » « Aujourd’hui, j’ai fait quelque chose de formidable pour mon pays. Nous avons pris le contrôle de la terre. Vive le roi de France !  » « J’ai hâte de voir ce qui nous attend. Chaque jour, nous sommes de plus en plus profondément à l’intérieur du continent, ce qui augmente ma curiosité.  » « Aujourd’hui, j’ai terminé mon deuxième voyage, qui, je peux dire, m’avait beaucoup réfléchi à la façon dont les choses sont différentes dans ce monde et comment les gens commencent à bâtir des communautés selon leurs croyances communes.  » « Le monde est grand et se cache encore beaucoup.  » « Il y a eu des vents si violents et violents contre nous que nous étions contraints de revenir à l’endroit d’où nous étions venus.  » « Je suis enclin à croire que c’est la terre que Dieu a donnée à Caïn.  » —JacquesCartierJacques Cartier Biographie (1491—1557) Mise à jour:11 juil. 2019Original:27 avr. 2017

L’explorateur

A lire également : Quinzaine du camping-car, un évènement pour mobiliser le grand public

  • français Jacques Cartier est connu principalement pour avoir exploré le fleuve Saint-Laurent et donné son nom au Canada.

    Synopsis

    Le navigateur français Jacques Cartier est né le 31 décembre 1491 à Saint-Malo, Bretagne, France, et a été envoyé par le roi François Ier au Nouveau Monde à la recherche de richesses et d’une nouvelle route vers l’Asie en 1534. Son exploration du fleuve Saint-Laurent permettait à la France de revendiquer des terres qui deviendraient le Canada. Il meurt à Saint-Malo en 1557.

    Naissance du

    premier grand voyage en Amérique du Nord

    à Saint-Malo, en France, le 31 décembre 1491, Jacques Cartier aurait exploré les Amériques, notamment le Brésil, avant de faire trois grands voyages nord-américains. En 1534, le roi de France François Ier envoie Cartier, probablement à cause de ses expéditions précédentes, pour un nouveau voyage sur la côte est de l’Amérique du Nord, appelé alors les « terres nordiques ». « Lors d’un voyage qui l’ajouterait à la liste des explorateurs célèbres, Cartier devait chercher de l’or et d’autres richesses, des épices et un passage vers l’Asie.

    Cartier navigue le 20 avril 1534 avec deux navires et 61 hommes, et arrive 20 jours plus tard. Il explora la côte ouest de Terre-Neuve, découvrit l’Île-du-Prince-Édouard et traversa le golfe du Saint-Laurent, en passant par l’île d’Anticosti.

    Deuxième voyage

    À son retour en France, le roi François fut impressionné par le rapport de Cartier sur ce qu’il avait vu ; il renvoya donc l’explorateur l’année suivante, enMay, avec trois navires et 110 hommes. Deux Indiens que Cartier avait capturés auparavant servaient de guides, et lui et ses hommes naviguèrent sur le Saint-Laurent jusqu’à Québec et établissent une base.

    En septembre, Cartier s’embarqua vers ce qui allait devenir Montréal et fut accueilli par les Iroquois qui contrôlaient la région, apprenant d’eux qu’il y avait d’autres rivières qui conduisaient plus à l’ouest, où l’or, l’argent, le cuivre et les épices pouvaient être trouvés. Avant qu’ils ne puissent continuer, cependant, l’hiver rigoureux a éclaté, les rapides ont rendu la rivière impraticable, et Cartier et ses hommes ont réussi à mettre en colère les Iroquois.

    Cartier attendait donc jusqu’au printemps, lorsque la rivière était libre de glace, et captura certains des chefs iroquois avant de retourner en France. En raison de son évasion hâtive, Cartier ne put signaler au roi que des richesses indicibles se trouvaient plus à l’ouest et qu’une grande rivière, qui aurait une longueur d’environ 2 000 milles, conduisait peut-être à l’Asie.

    Troisième voyage

    En mai 1541, Cartier part pour son troisième voyage avec cinq navires. Il avait abandonné l’idée de trouver un passage vers l’Orient et fut envoyé pour établir un établissement permanent le long du fleuve Saint-Laurent au nom de la France. Un groupe de colons avait quelques mois derrière lui cette fois.

    Cartier réinstalla un camp près de Québec, et ils trouvèrent une abondance de ce qu’ils pensaient être de l’or et des diamants. Au printemps, n’attendant pas l’arrivée des colons, Cartier abandonne la base et s’embarque pour la France. En route, il s’arrêta à Terre-Neuve, où il rencontra les colons, dont le chef ordonna à Cartier de retourner à Québec. Cartier, cependant, avait d’autres projets ; au lieu de se rendre à Québec, il s’est faufilé pendant la nuit et est retourné en France.

    Là, son « or » et ses « diamants » furent trouvés sans valeur, et les colons abandonnèrent les plans de fonder une colonie, retournant en France aprèsl’expérience de leur premier hiver amer. Après ces revers, la France n’a manifesté aucun intérêt pour ces nouvelles terres pendant un demi-siècle, et la carrière de Cartier en tant qu’explorateur financé par l’État prend fin. Tout en étant crédité de l’exploration de la région du Saint-Laurent, Cartier a été ternie par ses rapports avec les Iroquois et l’abandon des colons entrants alors qu’il fuyait le Nouveau Monde. Profils connexes

    Samuel de Champlain

    John Cabot

    Henry Hudson

    Giovanni da Verrazzano

    Ferdinand Magellan

    Vidéos connexes

    Ferdinand Magellan - Mini BiographyFerdinand Magellan – Mini biographie (TV-14 ; 2:11)

    John Cabot - Mini BiographyJohn Cabot – Mini Biographie (TV-14 ; 2:33)

    Samuel de Champlain - Mini BiographySamuel de Champlain – Mini biographie (TV-14 ; 3:00)

    Vasco de Gama - Mini BiographyVasco de Gama – Mini Biographie (TV-14 ; 3:26)

    Vérification des faits

    Nous nous efforçons d’assurer l’exactitude et l’équité. Si vous voyez quelque chose qui ne semble pas correct, contactez-nous !

    Informations sur la citation

    Article Titre

    Jacques Cartier Biographie

    Auteur

    Biographie Biographie

    Editeurs

    Nom du site Web

    Le site Web Biography.com

    URL

    https://www.biography.com/explorer/jacques-cartier

    Date d’accès

    Editeur

    A

    Partager :