Quel est l’entretien à faire sur une mini pelle ?

37
Partager :

Les mini pelles sont de tailles et de styles différents. Toutefois, suivre certaines étapes de maintenance peut garantir le bon fonctionnement des machines. Quels entretiens faut-il donc faire sur une mini pelles pour le maintenir en bon état de fonctionnement? Cet article donne plus d’informations sur le sujet.

Le suivi d’un programme d’entretien régulier

Un calendrier d’entretien simplifie le processus d’entretien et garantit que les travailleurs connaissent l’état de leur machine. Pour créer un programme d’entretien, il faut consulter le manuel d’entretien de la mini pelle. Il y a des recommandations d’entretien sur la fréquence d’utilisation et le niveau des liquides à la tension des chenilles, etc. L’entretien régulier doit inclure des contrôles fréquents et un entretien à des intervalles plus longs. Chaque semaine, l’opérateur doit graisser le roulement de la couronne d’orientation de la mini pelle.

A lire en complément : La vidange et le détartrage du chauffe-eau

Il doit aussi vérifier la tension des chenilles et la courroie d’entraînement. Chaque six mois, il est préférable de faire examiner la mini pelle par un professionnel. L’entretien par des techniciens certifiés garantit qu’aucun problème n’est négligé. Un entretien plus général doit être effectué une fois en passant. Par exemple, il faut nettoyer les injecteurs de carburant tous les deux ans.

L’examen des cylindres hydrauliques

Une visite guidée quotidienne avant l’utilisation est l’un des moyens les plus efficaces d’entretenir sa mini pelle. Cela permet aussi de prévenir les accidents sur le chantier. La première étape doit être la vérification des vérins hydrauliques. Le système hydraulique est crucial et doit donc toujours fonctionner correctement. Il peut y avoir une torsion au niveau de la tige cylindrique. Dans ce cas, il faut faire appel à un spécialiste du vérin hydraulique pour corriger cela. Aussi, il faut s’assurer qu’il n’y a aucun signe de fuite du fluide hydraulique ou d’usure excessive.

A lire en complément : Vins originaux : l’invité surprise de vos soirées d’été

L’inspection du séparateur d’eau de carburant

Il faut examiner le séparateur pour vérifier toute trace d’eau dans le carburant de la mini pelle. Selon le modèle, la mini pelle peut être équipée d’un séparateur eau carburant avec un bol transparent contenant un anneau rouge. Si l’anneau flotte, cela veut dire qu’il y a de l’eau dans le carburant. Cette maintenance permet de détecter les fuites potentiellement dommageables dans le filtre à carburant.

La vérification du système de refroidissement

Il faut inspecter l’intérieur du capot de la mini pelle, tout en vérifiant le système de refroidissement. Pour ce faire, il faut rechercher les fuites dans le système, les tuyaux défectueux et toute accumulation de déchets. Ensuite, retirer les débris s’il y en a, et réparer les fuites. Enfin, il faut examiner le niveau de l’eau de la mini pelle. Le niveau de l’eau doit respecter les niveaux recommandés par le fabricant.

Le graissage des points de pivot et le contrôle du compartiment moteur

Graisser les points de pivot de la mini pelle est l’un des conseils d’entretien les plus importants à considérer. Le graissage quotidien du bras, du godet et des autres points de pivot garantit le bon fonctionnement de la mini pelle. Cela évite également la pénétration d’usure dans les goupilles. Les opérateurs doivent :

  • Vérifier les niveaux de liquide,
  • Examiner les connexions,
  • S’assurer que les accessoires sont bien graissés tous les jours

Après avoir graissé les points de pivot, il faut examiner le compartiment moteur. Tout d’abord, il faut vérifier et retirer les débris de l’intérieur. Ensuite, examiner le bouchon d’huile et bien le serrer si nécessaire. Il faut également inspecter toutes les courroies des accessoires du moteur. Si possible, remplacer sans hésiter les courroies effilochées, usées ou cassées.

La vérification des filtres à air et le contrôle des pistes

Le remplacement des filtres à air doit faire partie du programme d’entretien régulier de la mini pelle. Ainsi, les opérateurs doivent les vérifier au minimum une fois par semaine. Sur un chantier poussiéreux, il faut vérifier fréquemment les filtres à air. Si un filtre à air est obstrué par de la poussière, il faut le retirer. Il faut faire le tour de la mini pelle et inspecter les chenilles pour identifier des dommages. Il faut retirer les débris et remplacer les chenilles qui présentent une usure excessive. Si la mini pelle est utilisée régulièrement sur un terrain accidenté, l’opérateur peut avoir besoin de vérifier la tension des chenilles tous les jours. Cette étape garantit la bonne forme des chenilles.

Partager :