Installer un parquet bois dans une chambre : les étapes clés

84
Partager :

Aujourd’hui, le parquet bois est l’un des revêtements les plus prisés pour les chambres à coucher, en raison de sa durabilité et de son esthétisme. Découvrez les différentes étapes pour installer un parquet bois dans une chambre et les éléments à prendre en compte pour choisir le bon type de parquet.

Choisir le type de parquet adapté à votre chambre

Avant de vous lancer dans l’installation de votre parquet, il est primordial de faire le choix entre les différents types de parquet à votre disposition : parquet massif, stratifié ou contrecollé. Ce choix dépend principalement de vos besoins, de votre budget et de l’utilisation de la pièce.

A lire en complément : L’importance d’une bonne ventilation dans la maison

  1. Le parquet massif : constitué entièrement de bois, il est très résistant et peut être rénové plusieurs fois grâce au ponçage. Il offre également une excellente isolation phonique et thermique. En revanche, il est plus coûteux que les autres options et doit être posé sur une surface plane et sèche.
  2. Le parquet stratifié : imitant l’apparence du bois, il est composé de couches superposées d’aggloméré recouvertes d’un décor en papier traité. Son principal avantage est son prix abordable ainsi que sa facilité d’entretien. Toutefois, il est moins résistant que le parquet massif et ne peut pas être rénové.
  3. Le parquet contrecollé : composé de plusieurs couches de bois assemblées, il offre une bonne résistance et peut être rénové une ou deux fois selon l’épaisseur de la couche d’usure. Il est aussi moins coûteux que le parquet massif et plus facile à poser.

Pour vous faciliter dans le choix d’un parquet bois pour votre chambre, n’hésitez pas à consulter ce guide : choix d’un parquet bois

Se préparer avant l’installation du parquet bois

Une fois le type de parquet choisi, il est nécessaire de conduire quelques actions en amont pour garantir une installation optimale :

A lire également : Des idées originales pour votre terrasse extérieure

  • Vérifier l’état de votre sol : assurez-vous qu’il soit sec, plan et propre. Si besoin, effectuez des travaux de nivellement ou de réparation.
  • Acclimater votre parquet : entreposez les lames de parquet, encore emballées, dans la pièce où elles seront posées pendant 48 heures minimum afin qu’elles s’adaptent à l’humidité et à la température ambiantes.
  • Déterminer la surface à recouvrir : mesurez avec précision la surface de la pièce pour déterminer la quantité de matériel nécessaire. N’oubliez pas de prévoir une marge supplémentaire d’environ 5% pour pallier aux erreurs de découpe et aux éventuelles dégradations futurs.

Les étapes d’installation du parquet bois

Poser la sous-couche isolante

La première étape consiste à installer une sous-couche, qui permettra d’améliorer l’isolation phonique et thermique de la pièce tout en évitant les remontées d’humidité. Déroulez la sous-couche sur le sol, en laissant un espace libre d’environ 1 cm contre les murs pour assurer la ventilation.

Débuter la pose du parquet

Commencez par choisir la meilleure orientation des lames : généralement, on recommande de poser le parquet dans le sens de la lumière, perpendiculaire aux fenêtres ou à la plus grande longueur de la pièce.

Placez la première rangée de lames contre le mur, en utilisant des cales pour maintenir un espace d’expansion de 8-10 mm sur toute la périphérie. Emboîtez ensuite les lames suivantes en respectant un décalage entre les extrémités, pour créer un motif harmonieux. N’hésitez pas à utiliser une scie sauteuse pour découper les lames si nécessaire.

Fixer le parquet

En fonction du type de parquet choisi (massif, stratifié ou contrecollé), vous devrez opter pour différentes méthodes de fixation :

  • Par clouage : uniquement adapté au parquet massif, il consiste à fixer les lames sur les solives ou le plancher à l’aide de clous enfoncés en biais.
  • Par collage : convient aux parquets massifs et contrecollés, il requiert un encollage du dos des lames avec une colle spécifique avant de les presser contre le sol.
  • Par flottement : adapté au parquet stratifié et contrecollé, cette méthode consiste à emboîter les lames entre elles sans les fixer directement au sol. Elles reposent alors sur la sous-couche uniquement.

Assurez-vous de bien suivre les instructions du fabricant pour garantir une installation optimale.

Installer les plinthes

La dernière étape consiste à poser des plinthes pour couvrir l’espace d’expansion laissé entre les murs et le parquet. Vous pouvez opter pour des plinthes assorties à votre parquet ou choisir un modèle contrastant pour créer un effet déco. Fixez les plinthes au mur à l’aide de vis, de clous ou de colle selon leur matériau.

Profiter de votre nouvelle chambre avec parquet bois

Une fois ces étapes réalisées, vous pouvez profiter pleinement de votre nouvelle chambre dotée d’un parquet bois. Les soins apportés lors de l’installation et du choix du type de parquet contribuent à créer une ambiance chaleureuse et confortable dans votre pièce pour longtemps.

Partager :